Les chefs d’Etat de la CEDEAO, réunis en sommet extraordinaire ce 9 janvier 2022 à Accra au Ghana, ont décidé d’alourdir les sanctions contre le Mali.

L’organisation a pris la décision de geler les avoirs maliens au sein de la BCEAO, de fermer les frontières entre le pays et les États membres de la CEDEAO, de suspendre les transactions avec le Mali, à l’exception des produits médicaux et de première nécessité, et de retirer les ambassadeurs de tous les pays membres à Bamako.

Les assises nationales de la refondation au Mali ont proposé de prolonger la transition malienne, dirigée par des militaires, de 6 mois à 5 ans. Les autorités de la transition, avant le début de la rencontre de la CEDEAO, ont proposé de raccourcir le délai à 4 ans. Ce qui n’a apparemment pas convaincu les Chefs d’Etat de la CEDEAO. 

Faso7

L’article Mali : La CEDEAO décide de sanctionner est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Related Post

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com