Le président de l’Association d’Assistance Humanitaire et sociale Malgr-Naaba Koanga  a plaidé  pour  un accompagnement dans la prise en charge des déplacés internes de Pazani, ce samedi 8 janvier 2022.

Cela fait presque que  5 ans que les déplacés internes de Pazani dans l’Arrondissement 9 de Ouagadougou, organisent une journée de remerciement à l’endroit de l’Association d’Assistance Humanitaire et sociale, pour l’assistance sociale dont ils sont bénéficiaires. Cette année, la cérémonie a eu lieu le 8 janvier 2022, avec l’accompagnement de l’ONG CREDO. Pazzani connaît l’afflux de nouveaux déplacés internes venus de Titao.

Selon le Malgr-Naaba Koanga, l’Association d’Assistance Humanitaire et sociale compte plus de 500 déplacés, tous résidant chez lui.  «  Les PDI qui sont ici sous ma charge sont d’abord descendus à Pazzani chez le maire. Puis, ils m’ont pris comme tuteur. J’ai pris l’engagement de leur venir en aide pour soulager l’Etat car c’est une charge. Ces personnes  sont en souffrance continue», a-t-il déclaré.

« Ces personnes  sont en souffrance continue », selon le Chef – Faso7

Cependant, avec cette nouvelle arrivée des déplacés de Titao, le besoin en aide  devient de plus en plus croissant. Pour ce fait, il a appelé  les  bonnes volontés à se manifester pour une meilleure prise en charge des déplacés. Il a toutefois remercié les partenaires qui le soutiennent déjà.

                       L’ONG CREDO accompagne déjà 70 enfants en termes de  scolarisation.

C’est le cas de l’ONG CREDO. Coulibaly Souleymane, le chef du projet parrainage endogène de l’ONG CREDO, a fait savoir que l’ONG continuera à accompagner  ces personnes déplacées car telle est sa mission. Selon lui, l’ONG accompagne déjà 70 enfants en termes de  scolarisation. Et elle œuvre aussi à trouver des parrains à ces enfants pour plus d’épanouissement et de soutien à long terme. « La  mission première de l’ONG CREDO a  toujours été d’être aux côtés de ceux qui souffrent, les plus démunis, surtout les enfants », a-t-il fait savoir.

La cérémonie a connu aussi, entre autres, l’enregistrement de nouveaux déplacés internes venus de Titao et du Nord au sein de l’association, et l’enrôlement des PDI déscolarisés et leurs inscriptions dans des nouveaux centres d’éducation.

Kirakoya Moustapha, déplacé interne, tout en témoignant sa reconnaissance au chef de Pazzani, a plaidé pour plus de soutien à son endroit afin qu’il puisse aider les déplacés. « Avoir à manger c’est difficile. C’est vrai qu’il y a des gens qui ont connu un peu  le coin et viennent nous aider petit à petit avec les habits et d’autres aides, mais c’est insuffisant », a-t-il indiqué.

Le président de l’association a aussi appelé au soutien des femmes ramasseuses de sable  dont les lieux de travaux ont été hypothéqués avec l’avènement des lotissements.

Joël THIOMBIANO (Stagiaire)

Faso7

L’article Afflux de déplacés internes à Pazzani : Le chef Malgr-Naaba Koanga demande du soutien est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Related Post

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com