Annick Pikbougoum, directrice nationale exécutive de Special Olympics Burkina, est désormais membre du Conseil de Leadership africain. L’information a été rendue publique par Special Olympics Burkina (SOB), le mardi 9 mars 2021, à travers un communiqué.

« Special Olympics Burkina est très heureux d’annoncer la nomination de sa directrice nationale exécutive, Mme Annick Pikbougoum, en qualité de membre au Conseil de Leadership Africain (ACL) de Special Olympics pour un mandat de trois (03) ans renouvelable une fois. SOB vient de recevoir cette nomination officielle à travers une correspondance datée du 3 mars 2021 du bureau Afrique de Special Olympics », a écrit Special Olympics Burkina dans son communiqué.

Annick Pikbougoum en compagnie d’une athlète

Pour la structure, cette désignation est une reconnaissance aux nombreux efforts déployés par sa directrice nationale exécutive pour l’inclusion des personnes ayant une déficience intellectuelle au Burkina Faso. En effet, grâce à elle, le pays des Hommes intègres a abrité plusieurs compétions continentales et mondiales.

« Très engagée au sein de la structure depuis l’implantation de SOB dans les années 90, Mme Pikbougoum, les membres du Conseil d’administration et du bureau exécutif, ont pu rehausser le nombre des athlètes, entraîneurs et volontaires, de quelques centaines à plus de 5 000 à nos jours. Plusieurs jeux régionaux, nationaux ont été organisés au Burkina Faso. Le pays des Hommes intègres a donc pu participer à plus de six Jeux mondiaux d’où il est toujours rentré avec de nombreuses médailles », a indiqué Special Olympics Burkina.

Un cycliste de Special Olympique Burkina lors d’une compétition

Le Conseil de Leadership africain est un organe consultatif qui réunit les représentants des programmes nationaux au niveau africain. Il siège à son tour au Conseil mondial afin de répondre au mieux aux préoccupations des pays membres.

En rappel, présent dans 172 pays, Special Olympics a été lancé en 1968 par Eunice Kennedy Shriver, la sœur cadette du président John Kennedy. Le mouvement est arrivé au Burkina en 1991 et compte actuellement plusieurs milliers d’athlètes.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Comments

comments

Related Post

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com