Soutenance de mémoire : Les relations diplomatiques, entre le Burkina et les Etats-Unis sous la révolution, passées à la loupe


0

Pour son mémoire de Master 2 en Histoire et archéologie, option économie, population et relations internationales ; Jean Tiewendé Balima a choisi de s’appesantir sur l' »approche analytique de la coopération entre le Burkina Faso et les Etats-Unis sous la révolution burkinabè : 1983-1991″. Il a ainsi mis en exergue dans son document, la détérioration de la qualité des relations diplomatiques entre les deux Etats, du fait de la ligne idéologique et des discours que tenait le Conseil national de la révolution. Pourtant, les deux nations partageaient un bel exemple de coopération au développement qui durait depuis 1961. Le travail d’analyse de l’impétrant soutenu publiquement le 23 novembre 2020 a été sanctionné par la mention très bien.

Jean Tiewendé Balima à travers le thème choisi pour son mémoire, avait pour objectif de démontrer l’incidence que peut avoir la ligne idéologique d’un pays sur ses relations avec ses partenaires. Il a considéré la période 1983-1991 pour son analyse, parce qu’il estime que même après 1987, année à laquelle a pris tragiquement fin la révolution, le front populaire qui a succédé au CNR, était toujours dans la ligne révolutionnaire, mais de manière allégée avec d’autres mécanismes.

A travers une collecte de données orales et écrites, l’impétrant a fait ressortir le fait que durant la révolution, la ligne idéologique du CNR a constitué un obstacle au développement des relations entre le Burkina Faso et les Etats-Unis. En effet, la politique étrangère du CNR était orientée vers les régimes socialistes et le soutien aux mouvements de libération. « La dénonciation tout azimut de l’impérialisme américain constituait une des substances de la politique étrangère du CNR. Vifs et percutants, les discours du président Thomas Sankara sur le comportement international des Etats- Unis portait l’essence même des divergences entre les deux pays », a affirmé l’impétrant.

L’impétrant en pleine présentation

Cette situation a engendré un refroidissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Un refroidissement qui va se poursuivre sous le Front populaire, même si celui-ci montrait des signes de pacifisme. Les implications du président Blaise Compaoré dans la crise libérienne, les atteintes aux droits de l’homme ainsi que la consolidation de l’axe Ouaga-Tripoli ont contribué à détériorer encore plus les relations déjà tendues entre Ouagadougou et Washington.

Tous ces aspects diplomatiques ont eu une répercussion sur les programmes de développement. L’intervention des volontaires de la paix (Peace Corps) a été suspendue, le nombre de programmes entre 1984 et 1990 est passé de 6 à 2 et les projets de 24 à 9 soit une régression de -66 et -62%. Les montants financiers au titre de l’aide publique au développement ont aussi été revus à la baisse comparativement aux années précédant la révolution où elle avait connu une croissance moyenne de 15,19%.

Le thème du document de master 2

Les axes de la coopération ont aussi changé pour se focaliser sur l’humanitaire notamment l’aide alimentaire et la culture.

Le jury, présidé par le Pr Seydou Oumar Kane, a relevé la pertinence du thème choisi par l’impétrant surtout pour l’exemple de coopération bilatérale que représentaient les relations entre le Burkina Faso et les Etats-Unis. Il a également noté la nécessité pour l’impétrant d’équilibrer les différentes parties du travail. Au regard de la qualité du document présenté, Jean Tiewendé Balima a obtenu la mention très bien.

Il convient de noter que ce master 2 est une suite logique des travaux de recherche de Jean Tiewendé Balima qui, pour son document de licence, s’était penché sur les volontaires de la paix (peace corps) et la coopération entre les USA et le Burkina Faso appliquée aux normes et spécificités de la coopération au développement. Il explore déjà la perspective d’une thèse, toujours dans le domaine de la coopération.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *