Bobo-Dioulasso : Des acteurs de l’éducation renforcent leurs capacités dans l’exécution de la dépense publique


0

Les acteurs du Ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN) tiennent, du 24 au 28 novembre 2020 à Bobo-Dioulasso, une rencontre d’échanges sur l’exécution de la dépense publique. Cet atelier de formation se tient sous le thème « Renforcer les compétences des régisseurs d’avances du MENAPLN pour une éducation financière efficace et optimisée ».

Cette session de formation est organisée au profit des régisseurs d’avances des services centraux et déconcentrés du MENAPLN. Elle vise ainsi à renforcer leurs capacités, afin qu’ils puissent maîtriser le fonctionnement d’une régie d’avances, la tenue des documents comptables, le suivi du compte de dépôt au trésor, la préparation des contrôles et des audits.

Sékouba Kimbé Traoré, représentant le secrétaire général du MENAPLN à l’atelier.

Aussi, la formation leur permettra de connaître la responsabilité du régisseur d’avances. Dans la même dynamique, les participants bénéficieront également de connaissances sur le logiciel comptable de la gestion du CAST/FSDEB, installé pour l’instant dans les directions régionales du MENAPLN. Ce, dans le but de permettre un meilleur suivi des opérations effectuées et de faciliter la production périodique des états financiers.

En effet, depuis un certain nombre d’années, le ministère en charge de l’Education nationale s’est engagé à renforcer les capacités des personnels en charge de l’éducation. Et cette session s’inscrit dans cette vision, afin de leur permettre d’être plus professionnels sur le terrain. Elle intervient après celle tenue le 19 octobre à Bobo-Dioulasso, entre la Direction des affaires financières et les gestionnaires dudit ministère.

Les régisseurs d’avances du MENAPLN en formation à Bobo-Dioulasso.

La cérémonie d’ouverture des travaux, qui a eu lieu ce mardi 24 novembre 2020, a été présidée par le Directeur des affaires financières (DAF), Sékouba Kimbé Traoré, représentant le secrétaire général du MENAPLN. Dans son discours d’ouverture, il a rappelé que le régisseur d’avances est un comptable public. « C’est un acteur clé dans l’exécution des dépenses publiques par voie de procédure simplifiée », a-t-il expliqué, avant d’ajouter : « Les regrouper aujourd’hui, c’est pour qu’on puisse échanger avec eux sur leur quotidien. A cela, nous avons bien voulu associer la formation sur un logiciel que nous venons d’acquérir et qui va permettre à l’ensemble de ces régisseurs d’avances, de pouvoir tirer les différents états financiers et de pouvoir justifier à temps les fonds qui ont été débloqués dans les différentes régies dont ils ont la charge ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *