Actualité

Newton Hamed Barry : « Des électeurs ont été menacés par des hommes de ne pas voter, sous peine de représailles »

Une conférence de presse se tient, en ce moment, ce 22 novembre 2020, à Ouagadougou, sur le processus électoral en cours ce jour. Selon le premier bilan établi par le président de la CENI, « les bureaux ont ouvert à 6h, mais dans l’ensemble, tout se passe bien. Même dans les régions de l’Est et le Sahel, la situation est satisfaisante. Les bureaux ont pu s’ouvrir, même là où il y avait des craintes »

Processus électoral en cours : « Les bureaux de vote ont ouvert à l’heure et dans l’ensemble, tout se passe bien », Rassure Newton Hamed Barry

« A Djibo, sur près de 83 bureaux de vote, on a pu ouvrir 38 bureaux de vote, beaucoup plus que là où on avait enrôlé. A Arbinda, sur 100 bureaux de votes, on a ouvert 25 bureaux, soit le quart. Dans la région de l’Est là, il y avait des craintes, plusieurs bureaux de vote sont ouverts », explique Newton Hamed Barry. Avant d’ajouter « Je voudrais féliciter l’ensemble du personnel électoral et les FDS ; tout se déroule de façon satisfaisante. Je salue le travail colossal ».

Quant aux accusations de fraudes brandies par opposition, Newton Hamed Barry a déclaré : « la CENI n’a pas de position, la loi est claire ».

Parmi les difficultés rencontrées, selon Newton Hamed Barry, il y a « des endroits où des électeurs ont été menacés par des hommes de ne pas voter, sous peine de représailles. Dans certaines localités telles que Tina-koff, et Bartiébougou , aucun bureau n’a pu s’ouvrir. Les raisons sont essentiellement sécuritaires et l’impossibilité de trouver quelqu’un pour tenir le bureau de vote. Il n’y a pas de personne qui veut y aller. Même s’il y a des FDS », a-t-il relevé.

« Dans d’autres cas, les bureaux ont ouvert avec un peu de retard, tels que solenzo, Yalgo. Mais On a pu résorber le problème. Il y a des situations qu’on continue de résorber », relève Newton Hamed Barry avant d’ajouter : « L’affluence est satisfaisante au niveau des bureaux de vote, au regard des informations qui nous remontent. Il y a du matériel, qui parfois manque, il y a des endroits où il y a la rupture. Mais depuis matin, des moyens sont mis en œuvre en voiture et trois vecteurs aériens sont en cours pour acheminer le matériel manquant. En ce moment, un vecteur aérien conduit le matériel, à Koulpelgo, Boulgou , Kouritenga, Banfora et Bobo »

Par ailleurs, relève Newton Hamed Barry, « Certains électeurs ne retrouvent pas leurs bureaux de vote. Beaucoup ont été enrôlés et n’ont pas pris le temps pour aller changer de cartes d’électeurs. Parce que ce n’est plus le même numéro. C’est cela la difficulté », puis de continuer : « Pour ceux qui ont des difficultés pour retrouver leur bureau de vote, envoyez par SMS au 3169, CENI espace N°carte d’électeur à la CENI et vous recevrez votre numéro de bureau de vote par message, c’est gratuit » .

Au Burkina Faso, 6 490 144 électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour les cinq prochaines années.

Suivez en direct sur Lefaso.net le déroulement du scrutin à travers notre liveblog

E.K.S

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page