Actualité

Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique

Le samedi 21 novembre 2020, le parquet militaire a été saisi par la brigade ville de Gendarmerie de Ouaga 2000 de la survenance d’un incident ayant engendré l’ouverture de feu sur un individu au sein du camp BABA SY.

Il ressort des faits, que vers douze heures, l’individu suspect rôdait dans les alentours de ladite caserne. Il a été appréhendé par les militaires de faction. Pendant les opérations de fouille pratiquées en pareilles circonstances, il a pris la fuite.

Après deux tirs de sommation, le suspect n’a pas obtempéré à l’injonction d’arrêt intimée par l’élément de garde. C’est ainsi que, conformément aux consignes générales de sécurité, il a été procédé à l’ouverture du feu pour son arrestation. Touché au bras et à la cuisse, l’individu a été transporté aux urgences du Centre Hospitalier Yalgado OUEDRAOGO où il a malheureusement succombé à ses blessures.

Dans le sac à dos qu’il portait, plusieurs objets ont été retrouvés parmi lesquels un passeport et un permis de conduire non encore certifiés d’un pays étranger, des flacons contenant des substances non encore identifiées, une cagoule noire et plusieurs dizaines de cartes bancaires.

Par ailleurs, il convient de noter que la présence du même individu avec des comportements suspects à proximité de certaines zones sensibles, avait été constatée par les unités de la Police nationale le vendredi 20 novembre 2020 dans la matinée et dans la soirée. Il avait alors été interpellé et ultérieurement relaxé. Une enquête a été ouverte par le parquet militaire.

Ouagadougou, le 22 novembre 2020



Le Procureur militaire

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page