Elections 2020 au Burkina : 74 371 électeurs pour 215 bureaux de vote dans la commune de Koudougou


0

Les votes ont bel et bien débuté dans la cité du cavalier rouge. Ils sont au total 200 576 électeurs dans la province du Boulkiemdé qui sont appelés en ce jour 22 novembre 2020 aux urnes pour choisir leur Président ainsi que les 127 députés pour un nouveau quinquennat. Malgré quelques difficultés, tous se déroule bien selon Zakaria Tiéné, président de la CECI Koudougou.

Ce dimanche 22 novembre 2020, la population de Koudougou comme partout au Burkina, est sortie pour accomplir leurs devoirs citoyens. C’est un total de 200 576 électeurs au niveau provincial et 464 252 au niveau régional qui sont attendus dans les bureaux de vote.

Il est 6h, lorsque le bureau de vote N°1 de l’école primaire privé Evangélique 1 a ouvert ses portes. Ils sont au nombre de 302 électeurs du secteur n°4 attendu dans ce bureau de vote. Irène Coulibaly, Gouverneur de la Région du Centre-Ouest fait partie également de ce bureau de vote. C’est aux environs de 9h, que Mme le Gouverneur et sa délégation ont franchi le seuil de l’école pour accomplir ce geste fort qui selon elle, en plus d’être un devoir citoyen est également une obligation.

Mme le gouverneur entrain d’accomplir son devoir citoyen

Car dit-elle « en tant que citoyen burkinabè, nous nous devons de participer à la vie économique et politique de notre pays. Donc c’était donc une obligation pour moi ce matin de venir accomplir cet acte citoyen pour l’avenir radieux de notre pays. » Elle n’a pas manqué d’inviter tous les citoyens de la région à mettre tout en œuvre pour se déplacer dans les bureaux de vote afin d’accomplir ce geste qui est très important pour le développement et l’avenir du pays.

Notons qu’en terme de mobilisation ce bureau de vote a connu un engouement dans la matinée comme le stipule Safiatou Siemdé, présidente du dit bureau. Tout en espérant voir ses 302 électeurs venir accomplir leurs devoirs, elle nous rassure du bon déroulement. A la suite de Mme le gouverneur, c’est au tour du bureau de vote N°1 de l’école primaire Sud A de recevoir Abraham Sondo, Haut-commissaire de la province pour son vote. Il a pour sa part invité la population à travailler à l’apaisement tout en acceptant la nature des résultats qui seront proclamés.

Guillaume Sawadogo, Président du bureau de vote n°8 de l’école Sud A

Quelques dysfonctionnements

Avec 336 électeurs, le Président du bureau de vote Souleymane Berewoudougou confie que le souci majeur est la mise à disposition du matériel qui a été un parcours de combattant. Car dit-il, avoir reçu le sien aux environs de 2h du matin.

Au bureau de vote N°8 de la même école, c’est le même son de cloche qui se fait entendre avec le président du bureau Guillaume Sawadogo. « Au niveau de la CECI, il y’a eu un peu de retard dans la délivrance du matériel électoral. Pratiquement c’est au tour de 00h que l’on a eu notre matériel. Puisque la programmation a été faite d’abord par village ensuite les secteurs. Par le passé tout était conditionné au niveau des urnes et quand on se présentait on nous donnait le matériel tout prêt. Mais cette fois-ci, ça nous a vraiment dérangé. » Une lenteur dont personne ne détient l’explication à entendre le président.

Abraham Sondo, Haut-Commissaire de la province du Boulkiemdé

Aussi l’autre difficulté rencontrée est celle des absences de certains bureaux de vote. Une situation vécue aussi bien à l’école évangélique que l’école Sud A. Prévu au départ pour 7 bureaux de votes à l’école évangélique, c’est finalement vers 8h que le nouveau bureau a été ajouté. Au niveau de l’école Sud A, Guillaume Sawadogo président du bureau de vote 8 déclare : « On a 8 bureaux de vote au sein de l’école, nous sommes le dernier bureau, donc il y a certains qui se présentent ici avec le bureau de vote N° 10. Nous ne savons pas où se trouve le 9e et le 10e bureau mais à la dernière minute on a appris que c’est au collège Joseph Moukassa. »

Notons de passage que dans chaque bureau de vote on pouvait constater la forte représention des partis politiques pour suivre le bon déroulement des scrutins. Les différents observateurs étaient également de la partie.

P.O

LeFaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *