Élections 2020 au Burkina : 113 201 électeurs inscrits votent dans le Sanguié


0

A Réo aussi, les électeurs étaient au rendez-vous dans les bureaux de vote. Avec un total de 28 224 inscrits pour 81 bureaux de vote et 405 membres, les élections se déroulent sans difficultés majeurs dans la commune. Le seul souci constaté était l’absence des fiches de Procès-verbaux dans tous les bureaux de la commune.

Après 21 jours de campagne électoral, l’heure est venue pour chaque militant d’aller accomplir son devoir civique afin de choisir son président et ses députés pour les 5 ans à venir. A Réo (chef-lieu de la province du Sanguié), c’est dans un climat apaisé que les 28 224 inscrits ont rejoint les 81 bureaux. Malgré les quelques difficultés qui jalonnent le processus, le président de la Commission électorale communale indépendante (CECI), Balima Bassolé, rassure un bon déroulement dans sa localité.

Président de la CECI, Balima Bassolé

Selon lui, le manque des PV est un problème au niveau du Centre-Ouest. « Jusqu’à l’heure nous attendons toujours les PV pour pouvoir sortir les remettre aux bureaux de votes avant 18h » Au-delà de cette difficulté, il y a le problème de ceux qui disposent les cartes d’électeurs sans avoir le nom sur la liste électorale. A ce niveau, Balima Bassolé confie avoir donner assez de temps à ces derniers pour se signaler avant le début des hostilités. « Nous avons eu à afficher les listes ici pendant au moins 35 jours, et personne n’est venue signaler un problème quelconque afin de réclamer au niveau de la CENI. On a même invité ceux qui avait perdu leur carte de venir remplir les formulaires de duplicata et leur carte sont revenues. » explique-t-il.

Les électeurs du bureau de vote N°3 du CLAC perdent patience à cause de la lenteur

Une situation qu’il déplore pour ces derniers, car leurs cartes sont considérées comme nulles. Et donc selon le président de la CECI, ils ne pourront pas voter, vu qu’ils n’ont pas leur carte sur la liste. C’est le cas de Pélagie Kamouni que nous avons rencontrée sur place à la CECI qui affirme avoir réclamer un duplicata qui lui a été transmis la semaine dernière, qui malheureusement ne la servira pas. « Ce matin je me rends au bureau de vote on me dit que mon nom ne figure pas sur la liste, donc je suis venue ici pour comprendre. Finalement on me dit que je ne pourrai pas voter. » c’est avec un air abattu que la jeune dame confie sa frustration de ne pouvoir accomplir son devoir civique qui est un droit selon elle.

A ce problème s’ajoute celui de l’insuffisance des bulletins de votes. Clément Batieno membre de la CECI embouche la même trompète pour signifier que les membres travaillent juste par patriotisme. En effet selon lui, les bulletins de vote sont venus par nombre insuffisant dans certaines zones. Les conduisant à négocier avec certains bureaux de vote où il y a moins d’affluence pour combler d’autre.

Au niveau des 4 bureaux de vote du Centre de Lecture et d’animation culturelle (CLAC) du secteur 2 en passant par l’école primaire Réo fille du secteur 1 c’est dans un climat de sérénité que se déroule le scrutin électoral.

Pélagie Kamouni ne pourra malheureusement pas voter

Les seules difficultés rencontrées sont entre autres : au niveau du CLAC, c’est la lenteur du rang avec le soleil brulant qui conduisait les électeurs du bureau de vote N°3 à perdre patience. Une raison qui se justifie du fait de l’affluence dans le dit bureau qui comporte un total de 482 inscrits.

Autre difficulté soulevée au niveau de l’école Réo Fille, c’est le problème de doublon constaté entre le bureau N°1 et N°4. En effet, selon le président du bureau, Xavier Bayala, il a été affecté sous le bureau de vote N°1 mais finalement, voyant les noms de ses électeurs se retrouver sur sa liste malgré qu’ils détenaient des cartes marquées bureau de vote N°4 ; il était ainsi obligé de changer son numéro 1 en numéro 4.

Du coté des observateurs des partis politiques, c’est la vigilance qui demeure le maitre mot. Ce n’est pas Gustave Bazemo du NTD qui dira le contraire. Il rassure simplement que « la fraude ne passera pas ici » car ils ont l’œil ouvert.

P.O

LeFaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *