Meeting de clôture du MPP : « Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? », s’étonne le candidat Roch Kaboré


0

Pour son meeting de clôture, ce vendredi 20 novembre 2020 à Ouagadougou, le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès à la présidentielle, Roch Kaboré, a fait stade comble. Sans détours, le candidat des « orangers » a pris le contre-pied de ses adversaires sur des sujets tels que la lutte contre le terrorisme, la réconciliation nationale et les rumeurs de tentatives de fraudes. En plus du soutien des partis de l’alliance politique de la majorité présidentielle, le candidat à sa propre succession peut désormais compter sur la « loyauté » de Nathanaël Ouédraogo du Mouvement démocrate (MODEM).

Tout comme à Bobo-Dioulasso, au meeting d’ouverture, les militants du parti du peuple pour le progrès ont pris d’assaut le stade du 4 août, pour la grande messe de clôture de la campagne électorale. Sur toutes les lèvres, c’est le « coup K.O. » au soir du 22 novembre 2020. Mais avant d’y arriver, Roch Kaboré a « vendu » une dernière fois son bilan dans plusieurs secteurs et exposé ses ambitions. « Nous voulons regarder vers l’avenir pour construire un Burkina de sécurité, pour permettre aux nombreux déplacés de regagner leurs terres, pour faire qu’il y ait une meilleure santé, une école performante… »

Le MPP a fait stade comble pour son meeting de clôture

« La réconciliation nationale ne consiste pas simplement à faire rentrer 20 personnes… »

Parlant de sécurité, Roch Kaboré a lancé des pics à ses adversaires sur leurs projets de négocier avec les terroristes une fois élu. « Certains disent que s’ils arrivent au pouvoir, ils vont négocier avec les terroristes. Si vous ne les connaissez pas, comment allez-vous négocier avec eux ? Cela montre à souhait que c’est en réalité ces personnes qui veulent détruire notre pays ».

Dans son discours, Roch Kaboré a également abordé le sujet de la réconciliation nationale. « La réconciliation nationale ne consiste pas simplement à faire rentrer 20 personnes qui eux-mêmes ont décidé de quitter le Burkina Faso. La réconciliation nationale, c’est plus de 5000 dossiers, de Burkinabè qui ont été frustrés, traumatisés, des crimes de sang… Ce sont ces dossiers qui nous intéressent à la réconciliation. Je dis et je répète, tout le monde peut rentrer au Burkina Faso. Nous sommes une terre de démocratie. Mais, il y a un mais. Si tu as des problèmes avec la justice tu devras répondre d’abord ».

Une vue de militants faisant le tour de la piste en scandant des slogans du  »coup KO »

Roch « l’étonné »

L’autre question abordée par le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès, ce sont les alertes d’éventuelles fraudes données notamment par des candidats comme Zéphirin Diabré. « Depuis plus d’un an, nous avons engagé des concertations entre les partis de la majorité et de l’opposition pour que nous ayons des élections transparentes, propres pour que le Burkina Faso, malgré les difficultés donne l’exemple d’une démocratie qui avance. Je voudrais noter la grande surprise que j’ai d’entendre certains dire qu’ils sentent des odeurs de fraude. Je me demande s’ils n’ont pas la maladie dont on parle » a ironisé Roch Kaboré.

« Comment peut-on anticiper sur des fraudes ? Ces gens sont tellement troublés qu’ils ne savent plus comment se passent les élections. Ils accusent le MPP de préparer des bulletins dans des imprimeries pour pouvoir gagner les élections. Si ce n’est pas quelqu’un qui n’a pas de bon sens. La CENI organise les élections et tous les bulletins de la CENI sont paraphés. Comment peut-on aller fabriquer des bulletins pour venir mettre dans les urnes pour avoir des bulletins nuls. Cela n’a aucun sens », conclut Roch Kaboré.

Pour Daouda Simboro de l’APMP, Roch Kaboré est  »l’homme de la situation »

« Notre candidat est le seul homme de la situation »

Pour la présidentielle du 22 novembre, Roch Kaboré peut compter sur les partis de la majorité présidentielle. Au nom de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), Daouda Simboro, dissident de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a déclaré : « A l’APMP, notre conviction est établie. Notre candidat est le seul homme de la situation. Dans le contexte qui est celui du Burkina Faso, il faut un leader qui soit à la fois un homme ferme et conciliant ».


Lire aussi Scrutin du 22 novembre : « Des informations nous reviennent qu’il y a des officines secrètes… », relaie Zéphirin Dabiré


L’anecdote de Daouda Simboro sur Zéphirin Diabré

Pour Daouda Simboro, Roch Marc Christian Kaboré est le meilleur de tous et les autres candidats en sont témoins. D’ailleurs, il contera une anecdote : « J’ai été témoin, il y a cinq ans de l’incantation d’un candidat. Suivez mon regard et vous saurez de qui je parle. Il a dit que si Dieu sait que lui, candidat, ne pourra pas assurer le bonheur du peuple burkinabè, alors il implore Dieu qu’il donne le pouvoir à un autre que lui. Eh bien, mes chers camarades, Dieu l’a entendu, il y a cinq ans. Il ne lui a pas donné le pouvoir. Il l’a donné à Roch Marc Christian Kaboré. Il n’en sera point autrement cette année encore. Il en sera ainsi car nous avons le champion toutes catégories confondues ».

Nathanaël Ouédraogo a réaffirmé le soutien du MODEM au candidat Roch Kaboré

« J’ai un avenir car je suis dans le camp des vainqueurs »

Et sur le ring, le Mouvement démocrate a déjà fait son choix. Son président, Nathanaël Ouédraogo, démissionnaire de l’UPC, aperçu il y a quelques jours à un meeting du Mouvement du peuple pour le progrès, a appelé à voter le candidat Roch Kaboré, « la force tranquille et le capitaine capable de conduire le Burkina Faso ». Sans ressasser le passé et les circonstances de son départ de l’UPC, Nathanaël Ouédraogo a lancé : « J’ai un avenir car je suis dans le camp des vainqueurs. Le MODEM a un avenir parce que le coup K.O. a été téléchargé ».

Notons que plusieurs grosses pointures de la musique africaine ont presté au cours de ce meeting qui a duré à peu près deux heures trente minutes. Il s’agit notamment de Floby, Dicko Fils, Oumou Sangaré, Fadal Dey et Innoss’B qui ont fait danser les militants et autres responsables à la tribune officielle sur les tubes du moment. Rendez-vous a été donné aux électeurs au soir du dimanche 22 novembre 2020.

HFB

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *