Législatives 2020 au Burkina : « Nous sommes un parti qui veut être en phase avec les aspirations du peuple », François Kafando du RPI


0

Créé il y a moins d’une année, le parti Rassemblement patriotique pour l’intégrité (RPI) veut se faire déjà une place dans la région du Plateau central, plus précisément dans la province de l’Oubritenga. La direction de la campagne se base sur les réalisations de son candidat aux législatives, Me Herbé Kaboré, actuel maire de la commune de Nagréongo, pour rafler les deux sièges à l’Assemblée nationale. Au cours d’un entretien, François Kafando, le coordonnateur provincial du parti, fait la lumière sur le RPI.

Lefaso.net : Pouvez-vous nous présenter votre parti ?

François Kafando : Le Rassemblement patriotique pour l’intégrité (RPI) est un jeune parti, qui est né il y a environ dix à onze mois. C’est un parti qui est soucieux du développement harmonieux de nos villes et de nos campagnes, qui œuvre également pour le développement à la base.

Quelle est votre stratégie de campagne, vu que vous êtes un jeune parti ?

Nous sommes vraiment un nouveau parti politique, c’est vrai. Nous nous appuyons sur des personnes ressources dans les villes et campagnes, parce que le développement commence dès la base. Vous prenez le monde paysan, beaucoup ont besoin d’eau, d’accompagnement, surtout les femmes. Donc nous œuvrons dans l’accompagnement par la formation sur des activités génératrices de revenus à l’endroit des jeunes, des femmes et des anciens.


Vous êtes à votre première participation aux législatives, quel est votre défi ?

Le défi pour nous, c’est de pouvoir participer dans les instances décisionnelles pour apporter un nouveau souffle à notre démocratie mais aussi œuvrer à combler les attentes de la population, surtout celles du monde rural en particulier et des populations en général.

Combien de siège comptez-vous remporter ?

Pour l’Oubritenga, notre défi ce sont les deux sièges conformément aux dispositions nationales. Et nous comptons avec l’appui des jeunes, des femmes et des personnes ressources avec lesquelles notre leader, Herbé Kaboré, a côtoyé avant même la création du parti. Nous sommes convaincus que les actions multiformes qu’il a pu poser à l’endroit de la population dans le sens du développement, vont porter d’abondants fruits lors de ces législatives. On se dit que les gens sont assez éclairés pour faire le bon choix de celui qui peut les aider à sortir de la souffrance.

Quel est le message que vous transmettez à vos militants afin qu’ils puissent relayer ?

Le message est le même. Il s’agit de faire le bon choix, qui est celui de notre premier titulaire, Me Herbé Kaboré et tous ceux qui ont pris l’initiative de l’accompagner pour qu’il puisse apporter le véritable changement dans la province de l’Oubritenga. Nous sommes un parti qui veut être en phase avec les aspirations du peuple, en termes d’employabilité, de formation et développement.


Comment comptez-vous défier les grands partis dans cette région ?

Nous comptons sur l’éthique politique qui est de faire en sorte que la politique soit au service du véritable développement. Et en cela, même nos militants à la base savent que le président du parti, Herbé Kaboré, avant de créer le RPI, a toujours été proche d’eux pour les écouter et les accompagner vers le développement. En moins de onze mois, vous constatez que le parti se porte très bien dans cette localité. Cela témoigne du travail qui a été fait bien avant la campagne. C’est en cela que réside notre force.

En sa qualité de maire de la commune de Nagréongo, il a œuvré dans plusieurs domaines au profit de la population de l’Oubritenga notamment la santé et l’accompagnement des femmes et des jeunes. Nous respectons nos adversaires politiques sur le terrain notamment ces anciens partis comme le Congrès pour démocratie et le progrès (CDP) et le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), mais pour nous, le leitmotiv est que chaque politicien puisse se muer en véritable acteur de développement et c’est ça notre crédo.


Votre mot de fin

Au Rassemblement patriotique pour l’intégrité (RPI), nous sommes focalisés sur les actions concrètes. Nous sommes plus qu’un parti mais des acteurs politiques prêts à contribuer au développement économique et social de notre pays. En cette période de campagne, nous demandons aux partis politiques d’œuvrer à l’accomplissement de la paix au Burkina.

Nous demandons aux les fils et filles de l’Oubritenga en particulier et de façon générale la population du Burkina Faso à se réconcilier, condition sine qua non du développement. Nous souhaitons une période électorale de campagne apaisée et que toute l’Oubritenga sache faire le bon choix pour le développement socio-économique de notre pays. Nous sommes convaincus que les deux sièges reviendront au RPI parce qu’il y a l’adhésion totale de la population de l’Oubritenga et nous nous en félicitons.

Cryspin Masneang Laoundiki

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *