Burkina : Mise en place du projet «appui au renforcement de la citoyenneté des femmes et des jeunes » de l’UAOD


0

L’Union Africaine des ONG de Développement (UAOD) a procédé au lancement officiel de ces activités le mardi 17 novembre 2020 à Ouagadougou. Cette activité visait à mettre en place le projet pour l’amélioration de la participation citoyenne des femmes et des jeunes.

Le cadre de concertation représentée par l’UAOD dans ce projet est une organisation qui s’illustre dans son engagement fort à la promotion des femmes et des jeunes ainsi que des valeurs en lien avec l’inclusion et le respect des droits humains dans la gouvernance politique.

Ainsi, pour l’amélioration de la participation citoyenne des femmes et des jeunes ( filles et garçons), le cadre de concertation entend faire des femmes et des jeunes des acteurs actifs de la gestion des affaires publiques et ainsi assurer le contrôle citoyen.

Afin de contribuer à l’autonomisation politique des femmes et des jeunes, le projet intervient dans 7 régions à savoir les Hauts-Bassins, le Centre, le Nord, le Centre-ouest, le Centre-sud, le Sahel et le centre-nord.

Martine Yabré, Coordinatrice du projet

« Améliorer l’exercice de la citoyenneté des femmes et des jeunes, créer un environnement juridique et social favorable à la participation citoyenne équitable, faire un suivi citoyen du processus électoral, mettre en place un dispositif de suivi-évaluation du projet sont entre autres les objectifs visés par le projet», explique Martine Yabré, la coordonnatrice du projet.

Pour elle, les bénéficiaires directs du projet sont les partis politiques ( 20 dont 14 présents à l’Assemblée Nationale), les 6 autres seront pris parmi les nouveaux partis politiques au regard de leur projet de société et de leur stratégie de promotion de la participation politique des femmes et des jeunes, les organisations de la société civile (OSC) et la CENI.

Plusieurs activités sont au menu du projet parmi lesquels on a l’appui à la confection de 5000 cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB) au profit des femmes et des jeunes, la sensibilisation de 2 500 femmes et jeunes sur les enjeux de leur vote, l’organisation de 20 sessions de sensibilisation au profit de 4200 femmes et jeunes sur l’importance de participer aux élections, coacher 100 filles pour la création d’une pépinière aux fins d’assurer la relève des femmes en politique et plusieurs autres activités.

Pour le bon déroulement du projet, les activités seront prioritairement mis en œuvre par le bureau du cadre de concertation au niveau central et local, par ses démembrements avec la collaboration des représentantes des structures membres.

Mireille Sandrine Bado
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *