Coopération Burkina/ Chine : Des produits burkinabè exonérés des frais de douane


0

Dans le cadre de la coopération sino-burkinabè, le pays des hommes intègres bénéficie d’une offre de préférence commerciale de la part de la Chine. Cette offre s’est matérialisée par le lancement ce lundi 16 novembre 2020, du mécanisme des certificats d’origine fournis par la Chine au Burkina Faso. Des certificats d’origine, qui permettront à 97% de produits d’exportation burkinabè d’être exonérés des droits de douanes en Chine.

Le certificat d’origine est un formulaire qui identifie les marchandises et certifie qu’elles sont originaires du pays bénéficiaire. Il permet au demandeur, d’exporter ses produits vers la Chine sans payer aucun frais de douane. Ce sont ainsi, 97% des produits burkinabè qui bénéficieront de cette exonération. Cette offre de préférence commerciale, vise selon Boubacar Traoré, secrétaire général du ministère du Commerce, à dynamiser la coopération commerciale par l’accroissement du volume des exportations du Burkina vers le marché chinois.

Remise de 400 exemplaires de certificats d’origine à la Chambre de commerce

En effet, en 2019 la valeur des importations en provenance de la Chine était estimée à 290 milliards de FCFA contre 8 milliards des exportations de produits burkinabè en destination de la Chine. Pourtant, le marché chinois est la troisième destination des produits burkinabè exportés sur le continent asiatique. C’est donc une opportunité que le secrétaire général du ministère du Commerce, espère voir les opérateurs économiques saisir pour relever le défi du développement. Et pour ce faire, ils se doivent d’approfondir leurs connaissances sur les exigences du marché chinois. Boubacar Traoré affirme que tout sera mise en œuvre avec les structures d’appui, pour accompagner les opérateurs économiques dans ce sens.

Secrétaire général du ministère du Commerce, Boubacar Traoré

Un avantage majeur

En plus de contribuer à accroitre le flux commercial entre les deux pays, l’ambassadeur de la Chine, Li Jian, voit en cette exonération des frais de douanes, une occasion offerte aux opérateurs économiques burkinabè pour rebondir, suite à la crise qu’a connue l’économie du fait de la pandémie du Covid-19. « Dans la perspective de redynamisation des économies, cette exonération douanière constitue sans doute un avantage majeur pour les opérateurs économiques. Je suis persuadé qu’avec cela, l’impact négatif du Covid-19 sur les activités économiques sera atténué », a-t-il laissé entendre.

Li Jian a également émis le souhait que les produits burkinabè qui seront exportés, ne soient pas seulement des matières premières, mais aussi des produits transformés. Ce qui sous-entend l’implémentation d’industries de transformation d’où sortiront des produits de grande marque, qui feront la renommée du Burkina Faso auprès des consommateurs chinois.

Ambassadeur de la république de Chine au Burkina, Li Jian

Parce que les produits agricoles non transformés sont ceux qui sont essentiellement exportés vers la Chine, Mamounata Velgda, exportatrice de sésame, s’est réjouie de cette exonération qui va sans nul doute contribuer à accroître les exportations. Elle espère que des mesures seront prises dans les jours à venir, pour que tous les produits d’origine burkinabè à destination de la Chine, puissent bénéficier de cette offre commerciale préférentielle.

La condition pour bénéficier de l’exonération des frais de la douane chinoise étant de prouver que les produits sont effectivement d’origine burkinabè, le Burkina Faso a désigné et communiqué les noms et spécimen des signatures des personnes habilitées à signer les certificats d’origine à destination du marché chinois.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *