Burkina Faso : Du sport pour contrer le diabète


0

« Personnel infirmier et diabète », c’est sous ce thème que le Ministère de la santé et ses partenaires commémorent la journée mondiale du diabète 2020 au Burkina Faso. Un cross populaire et une séance d’exercices physiques, c’étaient là les principales activités qui ont marqué cette commémoration tenue au Palais de la Jeunesse et de la culture Jean Pierre Gingané ce samedi 14 novembre 2020. Une séance de dépistage est aussi engagée dans six centres de santé et mairies à l’occasion. 

Parti du Palais de la Jeunesse et de la culture Jean Pierre Gingané, le marathon composé en majorité d’élèves infirmiers de l’école privée de santé Sainte-Edwige et de quelques personnels du Ministère de la Santé et partenaires, a effectué environ 3 kilomètres de course avant de revenir au point de départ.

Le retour au palais a été l’occasion pour les organisateurs de revenir sur les vertus du sport dans la lutte contre le diabète. Interrogé sur la question, le Docteur Emanuel Séni, Directeur général de la santé au Ministère de la santé, représentant de la Ministre de la santé, évoque les raisons de cette activité sportive. « Le diabète est une maladie chronique, et le malade doit apprendre à vivre avec. Parmi les mesures de prise en charge, l’activité sportive est un point très essentiel », a souligné le Docteur Emanuel Séni, d’où l’organisation de ce cross suivi d’exercices physiques, poursuit-il, pour interpeller et rappeler la nécessité du sport dans la prévention du diabète.

Le diabète comme les autres maladies non transmissibles ont des facteurs de risques connus. Il s’agit entre autres de « l’absence d’activité sportive, l’alimentation trop grasse et trop sucrée, pauvre en fruits et légumes »,  a confié Dr Zouré Marie Emmanuelle, directrice de la prévention et du contrôle des maladies non transmissibles. Elle a signalé que le thème de cette année, « le personnel infirmier et le diabète », est un plan d’interpellation des infirmiers qui sont en premier plan pour recevoir les malades.


Pour cette journée, l’organisation ‘’Santé Diabète’’ et bien d’autres partenaires ont organisé des tests de dépistage

Le Dr Ould Sidi Mohamed du Point focal MTN OMS, IST, Afrique de l’ouest au Burkina Faso, l’un des partenaires de la journée, a fait  cas du nombre élevé de diabétiques parmi la population burkinabè. « Sur 10 malades, 1 à 2 sont diabétiques », a-t-il confié. Il a encouragé de ce pas, toutes personnes présentes, à aller se faire dépister pour éviter d’éventuelles complications dont l’amputation des pieds ou la crise cardiaque. Pour lui, une fois informé de son statut, une alimentation saine, la prise de médicaments et la pratique du sport peuvent minimiser les complications.

Par ailleurs, pour le compte de cette journée dédiée à la lutte contre le diabète, l’organisation ‘’Santé Diabète’’ et bien d’autres partenaires de la journée ont engagé des tests de dépistage. Ceux-ci ont lieu « au CSPS de Cissin, de Toubd-weogo, au niveau des mairies de Tampouy, de l’arrondissement 3, de Saaba, et à l’école Wendpanga de Dassasgho », a confié Sawadogo Inoussa, chef de projet de l’ONG ‘’Santé Diabète’’. Les élèves de l’école privée de santé Saint-Edwige se sont dits édifiés par les conseils reçus. « Cela a été un grand plaisir de participer à l’activité », a confié Yoda Cynthia, élève à Sainte-Edwige.

Akim KY (Stagiaire)

Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *