SOS Loroum : Une opération de collecte au profit des personnes déplacées


0

Depuis 2015, le Burkina est la cible d’attaques terroristes dans plusieurs régions, dont le Nord. Dans ladite région, la province du Lorum est celle qui accueille le plus grand nombre de populations déplacées. C’est pour faire face, un tant soit peu, aux multiples difficultés auxquelles sont confrontées ces déplacés, qu’un groupe de jeunes ressortissants de la localité ont initié une opération de mobilisation de ressources financières et matérielles. Pour en savoir davantage, nous avons reçu le coordonnateur de cette initiative dénommée « SOS Lorum », Inoussa Kirakoya.

Lefaso.net : Dites-nous comment est née l’idée du collectif « SOS Lorum »

Inoussa Kirakoya : La crise sécuritaire que traverse le Burkina, depuis 2015, ne laisse aucun Burkinabè indifférent. Quel que soit le lieu où il se trouve. La province du Lorum, dont nous sommes ressortissants, n’échappe pas à cette situation difficile. Nous avons enregistré de nombreuses pertes en vies humaines ; des jeunes, enfants, femmes, personnes âgées sont victimes depuis des années maintenant. Des populations sont obligées de fuir leurs villages, abandonnant tout derrière elles.

A la date du 10 octobre 2019, la province comptait 21 000 déplacés internes. En août 2020, le nombre de déplacés est passé à 32 000. Ce qui crée du coup d’énormes besoins en nourriture, en soins de santé, en éducation, en assistance psychologique, en sécurité, en eau potable, etc. C’est le lieu de saluer la mobilisation et l’action des populations des localités qui ont accueilli ces déplacés en détresse.

Dans la ville de Titao (chef-lieu de la province du Lorum, ndlr) et environnants, des familles ont accueilli et hébergent des personnes déplacées. Des structures de l’Etat ont apporté et continuent d’apporter par moments de l’aide. Des organisations partenaires et des organisations de la société civile font également des efforts pour atténuer la souffrance de ces déplacés. Malgré tout, le besoin reste énorme. C’est raison pour laquelle nous, jeunes ressortissants de la province et amis, avons décidé de conjuguer les efforts en initiant cette opération de collecte que nous avons appelée « SOS Lorum ». C’est un cri de cœur pour nos parents déplacés.

Inoussa kirakoya, coordinateur de SOS Lorum

Quels sont les principaux objectifs poursuivis par le collectif ?

C’est avant tout un devoir envers des parents. Il s’agit pour nous de semer, dans les cœurs meurtris, un grain d’espoir d’un lendemain meilleur. C’est une situation très difficile pour laquelle, aucun soutien n’est à négliger ; qu’il soit matériel ou immatériel. Avec la situation, des élèves et étudiants se sont vu obliger de replier au village pour prêter main forte. En lançant ce collectif, nous visons également à marquer notre solidarité avec toutes ces populations de la localité, contraintes de quitter leurs villages et qui font face à d’énormes besoins. Par cette opération, nous collectons tout ce qui peut contribuer à les soulager : vêtements, argent, vivres, etc.

Comment va se faire la collecte, et sur quelle période s’étale-t-elle ?

Elle va se faire auprès de toutes les personnes physiques et morales, sensibles à la situation. La collecte concerne en premier lieu donc, les ressortissants de la province du Lorum, résidant sur le territoire national ou ailleurs. Nous avons mis en place une coordination de collecte, pour les dons de toute nature à travers les contacts 77 98 36 03 et 60 34 86 36 pour les dons en numéraire. Pour les contacts pour des informations, nous avons le (00226) 75 12 85 03 / 72 47 47 28 / 75 25 83 64. La collecte va du 10 octobre 2020 au 25 décembre 2020.

Qui sont les bénéficiaires de la collecte ?

Les principaux bénéficiaires de cette collecte sont les déplacés internes, au regard de leur vulnérabilité, et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Quels sont les résultats attendus ?

Notre principale attente, c’est une mobilisation réelle et forte des ressortissants et amis de la province pour réussir l’opération. Les besoins sont énormes en matière de vivres, d’appui à la scolarisation des enfants, en soins médicaux, en sensibilisation sur des fléaux, etc.

Abdoulgaililou Kindo, chargé à l’organisation de SOS Lorum

Un message à l’ensemble de tous ceux qui vous lisent actuellement ?

Nous remercions Lefaso.net qui nous a permis de nous adresser à l’ensemble du public national et international. Notre gratitude également à tous ceux qui se sont mobilisés autour des déplacés internes que compte notre pays, ceux du Lorum en particulier. Nous continuons de toujours plaider pour une solidarité agissante envers ces milliers de personnes déplacées.

Nous voulons, à travers l’opération « SOS Lorum », encourager l’amour pour la patrie, l’esprit de compassion, la cohésion sociale et la quête permanente de paix. Ainsi, nous avons besoin de tout geste significatif pour la réalisation de cette opération. Le présent projet sera réalisé par l’implication de tous les citoyens du Faso et des partenaires et autorités politiques et coutumières.

Nous, jeunes acteurs du Collectif pour la réponse aux urgences humanitaires au Lorum, « SOS Lorum », croyons à la réussite de cette mobilisation générale pour venir en aide à enfants, femmes… en détresse. Aucun geste n’est à cet effet négligeable. Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez, vous pouvez contribuer.

Nous sommes disponibles à répondre à toutes les questions aux numéros (00226) 75 12 85 03 / 72 47 47 28 / 75 25 83 64.

Pour les transferts, il y les numéros : 77 98 36 03 et 60 34 86 36.

Propos recueillis par Augustin Kahn

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *