Présidentielle 2020 au Burkina : Eddie Komboïgo promet construire un « réfrigérateur géant à énergie solaire » pour le Sanguié


0

L’ex parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a rencontré ses militants des provinces du Boulkiemdé et du Sanguié, le mardi 11 novembre 2020. Eddie Komboïgo, le candidat investi du parti, a demandé à la population de voter pour lui, pour le développement desdites provinces et pour le changement de leurs conditions de vie. Ce meeting à enregistré la présence de Luc Adolphe Tiao, directeur provincial de la campagne présidentielle et législatives, du Sanguié, de Melegué Maurice Traoré, et du député Yaya Zoungrana.

A Koudougou comme à Réo, tour à tour, les représentants des notables, des femmes et des jeunes ont promis une victoire totale à leur candidat à la présidentielle et une majorité écrasante à l’Assemblée nationale. En prenant la parole, ils ont montré leur engagement et sonné la mobilisation pour le parti du Congrès pour la démocratie et le progrès.

En s’adressant à la population du Sanguié à la place de la Nation de Réo dans la matinée, le candidat du parti de l’épi et de la daba a décliné son programme politique pour la province notamment l’industrie, l’énergie, la formation et l’emploi des jeunes. Il déclare qu’aucun pays ne peut se développer sans industrie, sans production et sans énergie. Car, dit-il, « l’énergie soutient la production et soutient l’industrie. C’est pourquoi ayant constaté un déficit énorme, nous avons décidé de doubler la production énergétique des énergies renouvelables. » Pour ce faire, il promet mettre en place une école scientifique et technique dans le domaine de l’énergie renouvelable dans la région. « Je marquerai la production énergétique thermique. Je ferai en sorte qu’à la fin de mon mandat aucune commune ne manque d’électricité. » a-t-il promis.

Eddie Comboigo

Sur la terre du Sanguié, le candidat Eddie Komboïgo prend l’engagement, de construire « un réfrigérateur géant à énergie solaire (chambre froide : ndlr) » pour le Sanguié qui sera expérimenté sur place avant d’être envoyé dans toute les autres provinces du pays. Il prend l’engagement également de soutenir la localité dans la production et la commercialisation. « Nous ferons appel à l’agriculture israélienne de goutte à goutte afin de pouvoir travailler tout au long de l’année. »

« Je suis venu essuyer vos larmes »

Il promet également jeter un regard sur la mine de Perkouan afin qu’elle puisse doubler sa production en employant les jeunes de la province. L’homme politique rassure par ailleurs être celui qui est venu essuyer les larmes de la localité. Vous l’aurez compris, dit-il, « je suis celui qui est venu essuyer vos larmes, celui qui est venu chercher l’emploi pour vos enfants, celui qui est venu vous appuyer. » Il conclut en invitant la province du Sanguié à voter pour lui pour apporter la paix et la réconciliation au Burkina Faso.

Eddie, l’incarnation du changement pour la nouvelle génération

A Koudougou, c’est aussi à la place de la Nation que le parti CDP a rencontré ses militants sortis nombreux à cet effet. Selon le porte-parole des jeunes du Boulkiemdé, Eddie Komboïgo est l’incarnation du changement pour la nouvelle génération. « Je me sens surtout rassuré par les engagements portés par la nouvelle génération dont vous êtes l’incarnation au plus haut degré » dit-il, avant d’ajouter que « le CDP va conquérir par les urnes ce qu’il a perdu ».

La mobilisation de Koudougou était de taille avec Eddie Komboïgo

Le directeur provincial de campagne du Boulkiemdé, Yaya Zoungrana, a pour sa part interpellé le pouvoir actuel pour toutes les fausses promesses qu’elle a tenues sans les respecter. Il s’agit de la sécurité de la population, la réouverture de l’usine Faso Fani, du programme zéro corvée d’eau et de la gratuité des soins. « Candidat Roch que peux-tu faire encore ? Ce que tu n’as pas fait en 5 ans de mal gouvernance » s’exclame-t-il, tout en rassurant que seul le retour de son parti sera la solution aux différents maux qui minent le Burkina Faso.

Quant au coordonnateur régional de la campagne du Centre-Ouest, Luc Adolphe Tiao, il a réaffirmé leur engagement pour le candidat Eddie en ces terme : « Nous militants du Centre-Ouest, nous nous engageons à nous battre jusqu’à la dernière goutte de sueur ». Il a également saisi l’occasion pour présenter les différents candidats en lice pour les législatives de 2020.

Les candidats en lice pour les législatives dans le Centre-Ouest

Dans son discours adressé à la population de Koudougou, le candidat de l’ex parti au pouvoir a plus axé son intervention sur le volet infrastructurel de son programme. Il s’agit précisément des infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires. A cet effet, le candidat Eddie Komboïgo promet désenclaver les quelques chefs-lieux de provinces qui n’ont pas encore de bitume. Aussi, il prévoit entamer le projet de l’autoroute qui conduit de Ouagadougou à la frontière de la Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, au niveau des infrastructures ferroviaires, il entend reconstruire les rails à 1,43 d’écartement pour favoriser les trains à grande vitesse qui iront jusqu’à la frontière du Niger. Également, le président du CDP compte poursuivre voire finaliser la construction de l’aéroport de Donsin à Ouagadougou, ce qui faciliterait les exportations et redresserait la balance commerciale. En plus de ses militants et sympathisants, on pouvait constater la présence des partis alliés à la cause de l’ex parti au pouvoir à ce grand meeting dans le Centre-Ouest. Il s’agit entre autres de l’UNDD, l’Autre Burkina, le MPR, l’UDR, l’UDP.

P.O

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *