Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales


0

La Fédération nationale du théâtre burkinabè (FENATHEB) a procédé ce jeudi 12 novembre 2020, à l’ouverture officielle des grandes assises nationales du théâtre. Durant 3 jours, à l’Atelier du théâtre burkinabè (ATB) de Ouagadougou, les participants vont discuter du financement du secteur, de la fiscalité, de la mutuelle de la santé, des droits voisins et des Lompolos.

Les grandes assises nationales du théâtre burkinabè ont débuté ce jeudi 12 novembre 2020. Initiées par la FENATHEB, causeries, communications, échanges et partage d’expérience sont au menu. Pour le président Paul Zoungrana, cette activité se veut comme une célébration du théâtre dans toute sa dimension. C’est aussi une occasion d’inviter les acteurs à la solidarité, à la fraternité. La présente rencontre se veut aussi comme un moment de discussion des problèmes du secteur.

Paul Zoungrana, président de la FENATHEB

Il a souligné que l’absence du dialogue crée souvent des malentendus. Il est donc important de se retrouver pour parler et construire ensemble un horizon plus rayonnant pour le bonheur des artistes. La présente activité a pour parrain le Pr Prosper Kompaoré du département des arts de l’université Joseph Ki-Zerbo. Il est également fondateur de l’ATB. Il a tenu à féliciter ses filleuls. Il a fait remarquer qu’en un an, le bureau de la FENATHEB a fait un travail de titan. Il espère que les différents acteurs vont continuer dans leur dynamisme afin d’aboutir à une renaissance du théâtre burkinabè.

C’est le directeur général des arts appliqués, Daouda Kinda, qui a présidé la cérémonie d’ouverture au nom du ministre de la culture, des arts et du tourisme. Il a fait remarquer que le théâtre participe à la vie culturelle du Burkina. Il a tenu à congratuler les membres du FENATHEB car selon lui, la structure se distingue par son dynamisme.

Les participants vont discuter du financement du secteur, de la fiscalité, de la mutuelle de la santé, des droits voisins et des Lompolos

Il a invité les différents acteurs à continuer de travailler pour consolider le rang du pays comme une référence en matière du théâtre, de culture. Il est conscient que des défis comme l’assurance, les infrastructures, le statut de l’artiste…doivent être relevés. Il a bon espoir qu’avec la contribution du public et du privé, l’on pourrait y arriver. Ouvertes ce jeudi 12 novembre 2020, les assises nationales du théâtre burkinabè refermeront les portes le 14 novembre 2020.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *