Actualité

Festival ciné droit Libre : La population de Koudougou sensibilisée pour la tenue d’élection apaisées

Dans le cadre de la décentralisation du festival Ciné droit libre, Koudougou a reçu du 5 au 7 novembre 2020, une série d’activités placée sous le thème » pourquoi la démocratie ? ». Cette série d’activités s’inscrit en phase avec la période électorale dans le but de sensibiliser tous les acteurs pour des élections apaisées.

Durant 4 jours, Koudougou a abrité une série d’activités avec le festival Ciné droit libre lancée à la veille des élections présidentielle et législatives pour sensibiliser la population pour des élections apaisées. Projection de films, débats publics, parade animée et concert live sont entre autres les activités menées dans la cité du cavalier rouge du 5 au 7 Novembre 2020.

Placé sous le thème « pourquoi la démocratie ? », cette activité vise à sensibiliser tous les acteurs de la scène politique pour la tenue d’élections libres et apaisées. Selon le coordonnateur régional du festival Soutonoma Dimanche Yaméogo, ce festival national qui se tient chaque année a été décentralisé cette année dans 5 villes dont Fada, Koudougou, Ouahigouya, Dori et Bobo Dioulasso. « A quelques pas des élections présidentielle et législatives, c’est de pouvoir sensibiliser les uns et les autres pour qu’il y ait des élections apaisées, et que tous les partis politiques acceptent les résultats au soir du 22 novembre. » précise M. Yaméogo.

Coordonnateur régional du festival, Soutonoma Dimanche Yaméogo

Pour lui, les attentes à l’issue de ces 4 jours d’action sont de voir une population qui comprend que les élections sont des débats d’idées et non un rapport de force. Aussi, c’est également de voir les partis politiques jouer un rôle de fair-play et laisser les électeurs faire leur choix le soir du 22 novembre.

« Kemtiyu » de Cheik Anta Diop, « la guerre des terres » de Aziz Nikièma, « On a le temps pour nous » de l’artiste Smockey sont entre autres les différents films qui ont été projetés lors de ces activités de sensibilisation. Projection qui a vu la mobilisation massive des élèves, des étudiants mais également des populations de certains quartiers de la ville.

Projection-débats du film « On a le temps pour nous » à la cité universitaire Ouédraogo de Koudougou en présence de l’acteur principal Smockey.

La journée du 7 novembre a été ponctuée par une parade animée qui a conduit plusieurs jeunes à arpenter les rues de la ville, à partir de la place de la nation jusqu’à l’université Norbert Zongo pour terminer devant la mairie. Ce fut l’occasion de faire passer une fois de plus des messages de sensibilisation pour interpeller la population à accepter les résultats des urnes. Le coordonnateur n’a pas manqué d’interpeller tous les candidats à savoir raison garder, et de pouvoir se donner la main dans la main pour bâtir le Burkina.

Une parade animée pour passer des messages de sensibilisation pour des élections libres et apaisées

C’est par un grand concert dans la soirée, qui a réuni sur le même plateau musical plusieurs artistes musiciens tels que Smockey, Sibi Zongo, Welby et des troupes traditionnelles, que l’étape de Koudougou a pris fin.

P.O

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page