Agriculture et l’élevage : Voici ce que propose Tahirou Barry dans ces domaines


0

Le candidat du Mouvement pour le Changement et la renaissance (MCR) veut faire de l’agriculture et de l’élevage sa priorité quand il sera au palais de Kosyam. Dans son projet de société, Tahirou Barry décline ses ambitions pour ces domaines porteurs de développement. Voici ce qu’il propose…

« Le Burkina Faso dispose d’une agriculture rudimentaire qui ne fournit que 17 % du PIB sur 27% de contribution du secteur rural alors qu’elle emploie 77% de la population active soit près de treize (13) millions d’actifs. Elle n’offre pas de revenus suffisants aux paysans et ne permet pas de nourrir la population Burkinabè avec sa production céréalière actuelle de 5 millions de tonnes (mil, mais, sorgho, riz et fonio).

Chaque année, plus de deux (02) millions de personnes vivent les dures épreuves de la faim. Notre pays est contraint d’importer des milliers de tonnes de céréales à coup de milliards par an ce qui aggrave le déséquilibre de la balance commerciale. Avec neuf (9) millions d’hectares de terres cultivables exploitées à seulement 46%, plus de 233 500 ha de terres irrigables et 500 000 ha de bas-fonds aménageables, et 200 milliards de m3 d’eau enregistrées en moyenne chaque année au Burkina, l’objectif fixé sera de réaliser la souveraineté alimentaire et de faire du Faso le grenier du sahel et intensifier les activités agro- sylvo pastorales pour éradiquer la pauvreté en milieu rural.

Après plus de soixante ans de souveraineté politique, il n’est pas normal que notre pays n’ait pas acquis la souveraineté alimentaire et laisse végéter dans la misère les populations rurales. A cet effet, des actions fortes qui passent par le respect du budget minimum de 10% contre seulement 8% en 2020 alloué au secteur agricole conformément à l’engagement de Maputo seront engagées pour réduire la vulnérabilité du secteur agricole face aux aléas climatiques et accroitre substantiellement sa productivité. Ainsi, notre engagement est de :
– Sécuriser l’accès à la terre ;
– Réduire la dépendance de la production aux aléas climatiques et améliorer la productivité;
– Désenclaver les zones de production ;
– Transformer et commercialiser les produits agro-pastoraux… »

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *