Présidentielles 2020 : Gilbert Ouédraogo promet la gratuité des soins de 0 à 15 ans


0

C’est par une Assemblée générale que le candidat de l’ADF-RDA, Gilbert N. Ouédraogo, a rencontré ses militants de Koudougou le samedi 7 novembre 2020. C’est dans la salle de la direction régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle de la région du Centre-Ouest que le parti de l’éléphant à transmis son message de campagne.

Avec une salle bondée de monde, tour à tour, les représentants des sages, des jeunes, des étudiants et des femmes ont pris la parole pour sonner la mobilisation et montrer leur engagement au parti de l’éléphant. Ils ont par ailleurs, invité les militants à voter massivement l’ADF-RDA au soir du 22 novembre pour un véritable changement dans la région du Centre-Ouest.

« Je propose de bâtir avec les fils et filles du Burkina Faso, un Burkina réconcilié, fort et prospère et cela va me permettre d’agir sur plusieurs leviers. Le premier levier sur lequel je vais agir sera la sécurité. A ce niveau mon intervention se fera au niveau de la prévention, mais également au niveau de l’opérationnel et sur le plan diplomatique. Il y a ensuite le volet de l’éducation et de la santé. » C’est par ces termes que le candidat de l’éléphant a égrainé son programme intitulé Mon projet pour le Faso.


A l’entendre, tous les secteurs d’activités seront passés au peigne fin.

Pour le volet de l’éducation, il s’agira selon lui, de revoir les curricula et les adapter à la formation burkinabè. C’est aussi pour lui de renforcer les infrastructures dans le préscolaire, le scolaire, dans l’universitaire et travailler à stabiliser les années académiques au niveau de l’université. « Nous nous donnons 2 ans pour avoir des années normales. » dit-il

Pour son 3e levier qui est la santé, Maître Gibert Noël Ouédraogo souhaite améliorer les plateaux techniques et réduire les évacuations à l’étranger car il promet de faire en sorte qu’au Burkina le maximum de maladies puisse être traité. « Nous allons aussi poursuivre avec la gratuité des soins mais nous allons porter cela de 0 à 15 ans. Nous allons élargir à tous, l’assurance maladie universelle. » ajoute-t-il.


Au terme, c’est un souffle nouveau que le candidat veut redonner à la fonction publique hospitalière. Au-delà de ces volets, le parti ne s’arrête pas à mi-chemin, car il entend également agir dans tous les autres domaines à savoir l’économie, les infrastructures, le numérique, la culture le sport, etc. D’où, selon le président, c’est un programme complet qui répond aux aspirations des Burkinabè car sa rédaction ayant été faite de manière participative.

Selon le candidat en tête de liste du Boulkiemdé au législative, Boniface Serge Nabi, c’est par une expérience amère vécue aux élections précédentes que le parti a décidé de tenir des AG et non des meetings. Pour ce faire, c’est uniquement trois villes qui abriteront les meetings : il s’agit de Ouagadougou, Bobo dioulasso et Ouahigouya.

Notons également que cette AG a été précédée d’une parade animée depuis l’entrée de la ville de Koudougou (coté Sabou) jusqu’à chez le Lallé Naaba. A cet effet, le président et sa délégation ont profité demander les bénédictions des mânes et des ancêtres.

P.O

Le Faso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *