Actualité

Présidentielle 2020 : L’UPC prône la révolution agricole à Dédougou et compte creuser un tunnel du Burkina jusqu’à la mer

Après la ville de Koudougou, le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a mis le cap le dimanche 8 novembre 2020 sur la place des martyrs de Dédougou (région de la Boucle du Mouhoun) à la conquête de l’électorat. Zéphirin Diabré comme à Koudougou a décortiqué son programme de société en mettant l’accent sur ce qu’il a appelé ‘’la révolution agricole ».

S’il a promis de lancer la révolution industrielle à Koudougou, le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré veut donner à l’agriculture une place de choix dans le développement du Burkina Faso. Devant des militants acquis aux idéaux du parti du lion, le candidat Diabré a annoncé à Dédougou que la révolution agricole citée dans son projet de société prendra âme dans cette région du pays observée comme le grenier du Burkina Faso.

Des militants de l’UPC à l’arrivée du candidat de l’UPC à la place des martyrs à Dédougou

En effet, pour l’UPC, avec ce bilan catastrophique dans tous les secteurs de développement, les dirigeants du régime au pouvoir voyant approcher la fin de leur eldorado se sont lancés depuis un an et demi dans une campagne de saupoudrage destinée à séduire et à tromper le peuple en tentant de le détourner sur sa ‘’galère quotidienne ».

A en croire le parti UPC, les membres du gouvernement, avec le Premier ministre en tête, ont sillonné tout le pays pour soit disant lancer des chantiers, ou visiter des chantiers comme s’il n’existait pas de services techniques pour le faire, ou présenter aux populations les réalisations du PNDES, comme si celles-ci étaient aveugles ou ignorantes. D’où viennent les milliards distribués çà et là, aux individus comme aux associations, en numéraires ou sous forme de dons de matériel divers et ce en flagrante violation de la loi.

La tribune officielle

L’insurrection électorale

Pour le député de l’UPC, Anicet Bonzi, la population du Mouhoun doit comprendre que ‘’ces pratiques du « affamer pour mieux maitriser » ou encore « endormir pour conduire à sa guise » sont aux antipodes des valeurs d’un pays qui aspire à l’émergence. Selon l’UPC, pour l’avenir de leurs enfants qui ont le droit d’espérer à une vie meilleure, la population du Mouhoun doit réaliser l’insurrection électorale le 22 novembre 2020 en s’exprimant à travers leur bulletin de vote.

Face à la situation, le lion de l’UPC estime disposer des solutions pour sortir le Burkina Faso du trou et remettre le pays sur la route du développement. Ainsi, concernant la révolution agricole, le candidat du lion soutient qu »il ne veut plus voir de daba au Burkina à travers sa politique, un village, un tracteur et des motos-pompes ».

Le député Anicet Bonzi

Des tunnels afin que des bateaux puissent naviguer…

Pour le candidat Diabré ‘’actuellement nous produisons beaucoup de choses mais notre problème c’est que nous attendons que la pluie tombe pour produire. Et c’est cette révolution agricole qu’il veut commencer à Dédougou ». Dans cette démarche pour booster le développement agricole dans cette région du Burkina considérée comme le grenier du Burkina, ‘’il propose de construire un château d’eau dans chaque village et il veut qu’il y ait maintenant trois récoltes par an ».

Zéphirin Diabré, le candidat de l’UPC

Selon le candidat de l’UPC, pour qu’il ait de l’eau en permanence ‘’il va creuser un tunnel du Burkina jusqu’à la mer car ‘’Dieu ne nous a pas donné la mer mais nous aurons la mer » a-t-il expliqué. Il poursuit en disant qu’il compte aussi relier les trois fleuves du pays en creusant un tunnel. ‘’Il faut qu’on creuse des tunnels pour que les trois fleuves se croisent afin que les bateaux puissent naviguer avec des marchandises ».

Sur le volet de la corruption, l’UPC promet de l’asphyxier voir l’éradiquer avec une bonne thérapie. Car avec son système, les incriminés vont voir leur peine diminuée lorsqu’ils vont dénoncer d’autres complices. Devant les militants de la Boucle du Mouhoun, le lion a plusieurs fois dit en interpellant les uns et les autres à ne plus commettre l’erreur de 2015. Les militants de la Boucle du Mouhoun pour leur part ont promis une victoire éclatante au parti du lion le 22 novembre 2020.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page