Mira élevage : 2500 personnes formées en élevage en trois mois


0

L’entreprise Mira élevage a achevé sa tournée de formation en élevage le dimanche 8 novembre 2020 à Ouagadougou. En plus des poussins reçus par tous les participants, une soixantaine, d’entre eux, est repartie avec des couveuses et deux ont même reçu un chèque de 500 000 F CFA chacun pour se lancer dans l’élevage.

Le directeur général de Mira élevage, Kadré Sawadogo veut apporter sa contribution à la lutte contre la pauvreté et le chômage au Burkina Faso. Pour ce faire, il a lancé une tournée de formation en élevage, qui a concerné une dizaine de villes du Burkina Faso. Débuté le 8 août 2020, cette tournée a permis de former plus de 2500 personnes en élevage. Chaque participant à la formation, est reparti avec dix (10) poussins pour lui permettre de démarrer l’élevage de volaille. Ce sont donc plus de 25 000 poussins qui ont été distribués durant ces formations, dont les frais de participation, étaient entre 20 000 et 35 000 F CFA.

Les participants à la formation

Et pour la clôture de la tournée de formation, Mira élevage a sélectionné parmi les participants, 60 personnes qui ont reçu des couveuses, le tout d’une valeur de 4 500 000 F CFA, en plus des poussins reçus par tous les participants. Deux chanceux participants ont également bénéficié après tirage au sort, de chèque de 500 000 F CFA chacun, en vue de lancer leur élevage. Mme Nikiéma/Simporé Germaine est l’une des bénéficiaires. Elle explique que c’est après avoir écouté la publicité de la formation sur une radio de la place, qu’elle a décidé de suivre la formation.

Germaine Nikiéma recevant son chèque des mains du directeur général de Mira élevage

Et tout compte fait, dame Nikiéma ne regrette pas son choix, puisqu’après avoir suivi la formation en août 2020, elle s’est déjà lancée dans l’élevage. « Cette formation m’a donné l’envie de pratiquer l’élevage. On nous a appris comment nourrir et entretenir les poussins jusqu’à ce qu’ils grandissent. On nous a aussi appris comment fabriquer une couveuse. J’ai même commencé chez moi. J’ai déjà plus de 100 poussins et d’autres qui ont déjà bien grandi », affirme-t-elle. Avec les 500 000 F CFA qu’elle a reçus, cette gérante de station qui ne manque pas d’appeler les femmes à embrasser ce secteur d’activité, projette d’agrandir son petit élevage.


Lire aussi Kadré Sawadogo : Les couveuses, c’est son affaire !


30 personnes en situation de handicap bénéficient gratuitement de la formation

Mira élevage a aussi pensé aux personnes vivant avec un handicap. Elle a ainsi permis à 30 personnes issues de six associations de personnes vivant avec un handicap de bénéficier gratuitement de la formation. Elles ont reçu des poussins, des aliments pour volailles et des couveuses, d’une valeur de 250 000 F CFA par association.

Une participante recevant sa couveuse après avoir suivi la formation en élevage

Samson Kaboré, représentant du Groupement artisanal Wend Panga des personnes en situation de handicap, n’a pas manqué de remercier Mira élevage pour ce geste à leur endroit. « Ce sont cinq membres de notre association qui ont bénéficié de la formation. On a été bien formés et je remercie le directeur général de Mira élevage pour ce qu’il a fait. On prie Dieu pour qu’il ait la santé pour continuer ses œuvres de charité. » M. Kaboré se dit par ailleurs convaincu que cette formation permettra à ses membres de sortir de la pauvreté et de lutter aussi contre le chômage en employant d’autres personnes.

Photo de famille

Mira élevage, une entreprise qui vise loin

Créé en 2016, Mira élevage a débuté ses activités par la fabrication de couveuses artisanales. L’entreprise s’appelait alors Mira Incubator. Elle y a par la suite associé l’élevage, puis la production d’aliments pour volailles. À en croire le directeur général, Kadré Sawadogo, l’entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, surtout que des jeunes viennent de plusieurs pays de la sous-région pour apprendre la fabrication de couveuses. En décembre 2020, elle prévoit d’inaugurer son siège en construction et de lancer par la même occasion un nouveau produit qui est le « poulet Mira ». Mira élevage souhaite également ouvrir une école de formation en métier qui recevra outre les jeunes apprenants, des personnes désireuses d’amorcer une reconversion professionnelle.

Justine Bonkoungou

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *