La nuit de solidarité Burkina-Poaka 2020 : 67 femmes honorées pour leurs contributions à l’émancipation féminine


0

Ouagadougou a abrité le 8 novembre 2020, la nuit de Solidarité Burkina-Poaka. C’est une cérémonie de reconnaissance et de récompense aux femmes qui rayonnent dans leurs secteurs d’activité au Burkina Faso et dans la diaspora. Il s’agit de celles qui ont fait montre de talents divers dans le sens de l’émancipation et de la promotion du leadership féminin dans le privé et le public.

Elles sont 67 femmes choisies pour leurs talents, puis honorées par un trophée. Les trophées qui sont de 15 catégories magnifient chaque femme dans son domaine d’activité. L’association Burkinbila à l’origine de l’organisation de la nuit Burkina-Poaka, édition 2020, entend collecter des fonds et offrir 30 tonnes de vivres pour subvenir aux besoins des nécessiteux.

Aminata Congo/Sana reçoit le trophée de la restauratrice de l’année. Le trophée de la diplomate de l’année revient à Sylvie Kéré/Simporé. Alimata Sawadogo /Tanly s’adjuge le trophée de la directrice de l’année.

Les participants

Le trophée de l’artiste de l’année revient à Irène Tassambedo, alors que Bassératou Kindo remporte le trophée de la journaliste de l’année. La cinéaste de l’année est Odilia Yonli, la députée Elyse Thiombiano remporte le trophée de la dame de l’année.

Josiane Kabré, reçoit le prix de la meilleure gouverneure

Fatimata Konaté/ Tassembedo remporte le trophée de la dame de l’année de l’éducation, alors que Valérie Kaboré est honorée avec le trophée de l’opératrice de l’année. Adja Sitta reçoit le trophée de l’Association de l’année, au même moment Josiane Kabré est reconnue comme la gouverneure de l’année.

Parmi les trophées figurent ceux qui sont décernés à Rainatou Ouédraogo/Sawadogo (maire de l’année), Adja Fatimata Ouattara/Sanon (ministre de l’année), Adja Samira Démé (commerçante de l’année) et à Safiatou Ouattara/Diallo (esthéticienne de l’année).

Bassiratou Kindo, reçoit le prix de la femme journaliste de l’année

Les trophées d’hommage reviennent à quatre femmes dont Béatrice Damiba, Alice Tiendrebeogo, Salamata Sawadogo/Tapsoba et Laurence Zongo/Hien. Les trophées d’encouragements sont dédiés à 5 femmes dont la sage-femme Kadidia Daillo, Aline Tiendrébeogo (pharmacienne), Safiatou Ilboudo/ Sawadogo (gynécologue) et Thérèse Kyélèm/Ouédraogo (pédiatre).

Emmanuel Martine Yabré remporte le trophée de Reconnaissance, tout comme Radio Femina, Blandine Bouda et Simone Zoundi

Présidium

Les trophées spéciaux de la diaspora sont remis à Balkissa Guira (Sénégal), Mariama Yaméogo (France), Ouédraogo Aida/ Nignan (USA) et Alima Ouedraogo (Allemangne). Les trophées de l’intégration sont remis à Anna Youl (Ghana), Rachelle Gnakouré (RCI), Rosine Sovor Elicha (Togo), Sylvianne Ouédraogo (France).

Nestorine Sangaré, Zalissa Koumaré, Barakissa Ouédraogo et Alice Koudiati/Coulibaly) remporte des trophées des ambassadeurs de la paix.

E.K.S

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *