Burkina : « La politique est basée sur l’appât du gain, la perfidie et le mensonge » Claude Tassembédo


0

Dr Claude Aimé Tassembédo, candidat indépendant à l’élection présidentielle de 2020 est allé à la conquête de son électorat dans la cité du cuire, à Kaya et dans l’Oubritenga. À Kaya, il a rencontré chefs, notables et populations avant de redescendre sur Ziniaré pour une rencontre d’échange grand public.

Partout où le candidat indépendant est passé, il a montré le bien fondé de son engagement pour briguer la magistrature suprême. Pour lui, en tant que Burkinabè, il est difficile de regarder l’état dans lequel le pays est et dormir sur ses lauriers. « C’est pour cela que je me suis engagé pour changer la donne tant sur le plan sécuritaire, du chômage, et sur le plan de la résilience », a-t-il dit.

À Kaya, il est passé prendre les bénédictions du chef de canton, le Sanmatenga Naaba Koom, et du imam de Kaya avant d’aller au marché du cuire et chez les notables du quartier Gaou de Kaya pour convaincre les plus septiques à sa cause.

« Aujourd’hui, nous avons décidé de venir à Kaya parce que nous pensons que c’est une zone importante et surtout une zone qui est à la porte des problèmes terroristes. Nous l’avons vue, Kaya compte beaucoup de réfugiés », a indiqué Dr Claude Aimé Tassembédo qui pense avoir la solution à ces problèmes. « Nous sommes venus dire au Kayalais que le temps est venu de porter leur choix sur un candidat qui peut leur apporter un peu de sérénité, de paix au quotidien », a-t-il soutenu.

Le candidat indépendant est allé saluer le Sanmatenga Naaba Koom de Kaya

« Je vais renforcer notre service de renseignements… »

« Comme vous le savez, je suis un ancien prytane, donc forcément j’ai une analyse plus fine de l’aspect sécuritaire par rapport aux autres candidats C’est pourquoi dès ma prise de pouvoir en ce qui concerne la sécurité, je vais renforcer notre service de renseignement et doter conséquemment les Forces de défense et de sécurité (FDS) afin qu’ils puissent juguler la crise terroriste. Et ici à Kaya, je vais surtout procéder à la sécurisation rapide des lieux dans cette province au bord du terrorisme », a-t-il rassuré aux vieux notables du quartier Gaou de Kaya.

Là, l’indépendant a, pour terminer, promis faire de l’autonomisation de la femme et des couches défavorisées son cheval de bataille une fois président.

A Ziniaré, Tassembedo dépeint une politique burkinabè malsaine

Par la suite de son périple, l’équipe du candidat indépendant a mis le cap sur Ziniaré où il a eu un « dialogue franc » avec les populations sur place.

« Si vous êtes Burkinabè et que vous connaissiez l’état de votre pays avant et vous voyez l’état dans lequel il est actuellement, si vous ne réagissez pas, c’est que vous n’êtes véritablement pas un homme intègre » a dit d’entame Claude Tassembédo aux populations de Ziniaré. Cela pour leur signifier ce pourquoi il est candidat pour la présidentielle au Burkina Faso. « Je suis candidat pour changer les choses au Burkina, pour apporter un renouveau, une révolution politique par les urnes » a-t-il expliqué à la population sortie l’écouter.

Claude Tassembedo a rencontré son électorat pour lui décliner ses ambitions pour le Burkina Faso

Il a fustigé la gouvernance politique actuelle. « La politique actuellement est basée sur la perfidie, le mensonge et l’appât du gain. Si bien que la misère des populations, tout le temps bernées par la les politiciens, n’en finit pas », déplore-t-il.

En effet, de l’intime conviction du candidat indépendant, le manque d’éthique et de vertue des hommes politiques ont fait que les populations ont perdu confiance aux partis politiques. « C’est pourquoi nous avons préféré être un candidat indépendant pour ne pas que notre image soit associée à un quelconque parti politique », a-t-il fait savoir.

Il a donc invité les populations à adopter son crédo qui est de faire une révolution politique et rompre avec toutes les anciennes pratiques.
Pour lui, « il est inadmissible que la sécurité ne soit pas garantie au Burkina et pendant ce temps, des dirigeants se promènent allègrement, grossissent chaque jour que Dieu fait tout en restant insouciant de la souffrance du peuple ».

Il a conclu son propos en invitant les populations à lui accorder leur confiance pour un renouveau du Burkina.

Les populations de Ziniaré par la voix de Honoré Pakodtogo ont quant à eux salué l’homme politique pour ce qu’il a eu à faire pour eux de par le passé en termes de dons (estimés à plus de 21 millions) à travers les structures associatives qu’il pilote. Elles lui ont demandé d’en faire autant une fois au pouvoir.

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *