Prix à la consommation : Le nouvel indice est connu


0

L’institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a présenté le jeudi 5 novembre 2020 à Ouagadougou, l’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) base 2014. La présentation de cet indice vise à montrer au public et aux partenaires le nouvel indice national avec les améliorations qu’il apporte.

L’importance de suivi de l’inflation à travers les indices des prix à la consommation n’est pas plus à démontrer. L’INSD dans ce cadre produit des indices des prix à la consommation depuis 1960. Le Burkina Faso à l’instar des autres membres de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) a présenté l’IHPC base 2014. Ce nouvel indice a pris en compte plusieurs localités.

Des participants

Il a satisfait à un critère important de qualité du point de vue de la couverture géographique. En effet, l’IHPC a pour couverture géographique cinq (5) localités et pour population de référence, l’ensemble des ménages de ces 5 localités (région du Centre, des Hauts-Bassins, de l’Est, du Sahel et du Nord). Le panier de la ménagère comprend 700 variétés suivies dans 2137 points d’observation. Plus de 18 000 relevés de prix sont effectués chaque mois par les enquêteurs de l’INSD.

La période de base de l’IHPC est l’année 2014 et les pondérations de l’indice proviennent d’une enquête sur les dépenses des ménages. ‘’Avec ce nouvel indice il était important qu’on puisse rencontrer les utilisateurs pour échanger autour de cet indice afin de permettre une meilleure exploitation des données. Cet indice de base 2014 à beaucoup plus de qualité par rapport à l’indice qui était produit sur la base de l’année 2008 » a indiqué le directeur général adjoint de l’INSD, Bernard Béré.

Le directeur général adjoint de l’INSD, Bernard Béré

Chacun des postes de consommation retenus dans l’IHPC est pondéré à la hauteur de dépenses correspondant à ce poste dans la dépense totale de la consommation des ménages. Ainsi divers types de points de vente sont concernés à savoir, les marchés, échoppes dans la rue, boutiques, supermarchés, prestataires de services publics et privés, loyers, etc. Les calculs des indices sont effectués à l’aide d’un logiciel informatique « Phoenix-UEMOA », spécialement élaboré à cet effet.

La méthodologie utilisée est identique dans l’ensemble des pays de l’UEMOA, ce qui donne à cet indice un niveau de comparabilité très fort avec ceux des autres pays membres. ‘’L’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) base 2014 à une grande utilité pour le consommateur. La prise de décision n’est pas forcément l’apanage des décideurs publics, même le consommateur prend des décisions de consommer ou de ne pas consommer en fonction de son revenu. C’est pour dire que l’IHPC intervient notamment dans la prise de décision des consommateurs » a souligné le directeur général adjoint de l’INSD, Bernard Béré.

Une vue d’ensemble de la salle

L’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) base 2014 sert à mesurer chaque mois, le rythme de la hausse des prix d’un ensemble de biens de consommation, à comparer l’inflation avec celle des autres pays membres de l’UEMOA, avec celle des autres pays membres de la zone Franc ainsi que celle de bien d’autres pays. Il sert également d’indexer des contrats privés tels que les pensions alimentaires, les retraites, les contrats entre entreprises, à déflater divers agrégats dont l’agrégat « consommation des ménages » pour le compte de la comptabilité nationale.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *