Présidentielle 2020 : Roch Kaboré lance sa machine à Bobo


0

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) est officiellement en campagne pour la présidentielle du 22 novembre 2020. Le top départ a été donné le jeudi 5 novembre 2020 au Stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso.

Comme en 2015, c’est la ville de Sya qui a accueilli le meeting de lancement officiel de la campagne du candidat du MPP, Roch Marc Christian Kaboré. Pour l’occasion, c’est une foule sortie massivement qui a envahi les gradins du stade Sangoulé Lamizana. Mobilisation qui a amené la Directrice provinciale de la campagne du Houet, Adja Ouattara/Sanon dans son mot de bienvenue, à proclamer le « Takokélé (Coup KO en langue nationale dioula) » pour la réélection du candidat Kaboré.

Elle s’est dite plus rassurée de cette mobilisation d’autant plus que selon elle, c’est le signe de la satisfaction des populations des Hauts-Bassins face aux résultats engrangés pendant les 5 ans du président Kaboré malgré les obstacles sécuritaire et sanitaire.

« Notre candidat n’est plus à présenter, il a géré avec intelligence, tact, calme, sagesse, détermination… » (Simon Compaoré)

Par ailleurs, sur le choix de Bobo pour le lancement de la campagne, a-t-elle adressé à l’endroit du candidat Kaboré « vous avez respecté la tradition et la tradition sera respectée parce que comme en 2015, vous allez remporté l’élection présidentielle avec un score fleuve ».

En outre, animé de la même conviction du coup KO le Directeur national de campagne du MPP Simon Compaoré, s’est montré séduit par la mobilisation. « Comme le disent les Anglais, nous sommes so many », s’est-il réjoui, avant d’encenser son candidat en ces termes : « notre candidat n’est plus à présenter, il a géré avec intelligence, tact, calme, sagesse, détermination… ».

« Le Burkina Faso a besoin d’un président visionnaire. Le camarade Roch Marc Christian Kaboré est le candidat qu’il faut », ajoute-t-il, avant de continuer : « le véritable changement de notre pays, ça sera avec Roch Marc Christian Kaboré ». Ainsi, M. Simon Compaoré a invité les militants à maintenir la mobilisation jusqu’au soir du 22 novembre pour une victoire de leur candidat. Le décor planté, c’était au tour du candidat lui-même d’exprimer sa satisfaction face à la mobilisation des populations du Haut-Bassin.

« Bobo nous a porté chance… »

Les populations de Bobo Dioulasso sont sorties nombreuses pour renouveler leur soutien au candidat Roch

« Je suis venu à Bobo-Dioulasso parce que Bobo nous a porté chance », a laissé entendre Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession, avant de renouveler sa volonté d’œuvrer au développement de la localité. « Nous allons renforcer le rôle de capitale économique de Bobo (…); nous allons relever les défis tels que l’agriculture qui est un domaine prisé dans votre région, l’électricité, les infrastructures routières et je vous garanti de faire en sorte que dans 5 ans, nous puissions venir vous dire, voilà ce qu’on a fait, on n’est pas venus vous vendre du vent », a-t-il promis.

A l’endroit de la jeunesse également, M. Kaboré promet de mettre des fonds à leur disposition pour initier leurs activités privées.

Benewendé Stanislas Sankara (en chemise jaune) et le premier ministre Christophe Marie-Joseph Dabiré (en orange) étaient au stade pour accompagner le candidat Roch Marc Kaboré

Revenant sur son bilan, le candidat du MPP a déclaré à l’endroit de ses détracteurs : « des gens disent qu’il n’y a jamais eu autant de sang versé au Burkina Faso que sous les 5 ans passés, je considère que cette déclaration est une injure vis-à-vis des Burkinabè, vis-à-vis de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour défendre la patrie (…); nous devons saluer les Forces se Défense et de Sécurité (FDS), saluer les VDP, saluer l’ensemble du peuple burkinabè pour leur engagement dans le combat contre le terrorisme (…) ; nous entendons des gens dire: quand nous serons au pouvoir, nous allons négocier avec les terroristes, ça veut dire qu’ils les connaissent. »

Pour terminer, revenant sur l’élection, « en 2015, un an seulement après la création du MPP, nous avons fait le Takokélé. Ce n’est pas en 2020, que nous ferons moins que cela », a rappelé M. Kaboré s’inscrivant en faux contre les « mathématiciens, les statisticiens, les devins » qui jugent impossible de voir la présidentielle remportée dès le premier tour.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *