Présidentielle 2020 : Le candidat Roch Kaboré face aux forces vives des Hauts-Bassins


0

En prélude à son grand meeting de lancement officiel de campagne présidentielle, le candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès, Roch Marc Christian Kaboré a rencontré les forces vives de la région des Hauts-Bassins pour recueillir leurs doléances. C’était le jeudi 5 novembre 2020 à Bobo-Dioulasso.

Sur les 5 ans du mandat du président Roch Marc Christian Kaboré, les populations de la région des Hauts-Bassins ont exprimé des sentiments mitigés sur la tenue des promesses électorales. Sur la question des logements et du foncier par exemple, ces derniers disent rester sur leur faim.

Aussi, Herman Sirima, représentant des jeunes de Bobo a lui, laissé entendre que la région est « délaissée » au plan des infrastructures routières notamment. « Le sentiment des Bobolais est que leur région, comparée à d’autres, est délaissée par rapport aux autres en matière d’infrastructures. Je parle ici de bitume, de routes secondaires et de pistes rurales. A titre d’exemple, les rues de Bobo-Dioulasso sont 20 fois moins inférieures à celles de Ouagadougou. Je citerai ici le quartier Karpala par exemple à Ouagadougou dont Bobo-Dioulasso ne bénéfice pas de la moitié des réalisations », a déploré Herman Sirima souhaitant que pour un éventuel second mandat du président Kaboré, le domaine des infrastructures routières soient amélioré.

En outre, les jeunes des Hauts-Bassins ont également souhaité la « réhabilitation des stades provinciaux de Houndé et Orodara » au plan des sport  et la construction de centre de formation professionnelle pour les jeunes et les femmes au plan de l’emploi. Dans le même sens, les femmes ont souhaité plus de soutien dans leurs entreprises.

Les forces vives des Hauts-bassins ont porté leurs doléances aux candidat du MPP

Le représentant des chefs coutumiers et religieux a quant à lui, souhaité qu’étant donné qu’ils sont sollicités pour résoudre des crises, qu’ils soient associés pour gérer certaines situations en amont au lieu d’attendre que les problèmes arrivent pour agir en « pompier ».

Des réponses du candidat Roch Kaboré

Sur la question des logements et du foncier, « les prédécesseurs qui étaient là ont coupé les terrains, se sont partagés, partagés aux gens qui n’ont pas droit (…), des gens se sont enrichis dans ce cadre et ils sont toujours là en train de tourner en rond », a regretté Roch Marc Christian Kaboré qui promet un « lotissement spécial à Bobo et à Ouagadougou où le problème est encore complexe ». 

Aux jeunes des Hauts-Bassins, « tout le monde ne peut pas être fonctionnaire ou travailler dans une usine », a prévenu le candidat du MPP les invitant à faire preuve d’innovation et de créativité dans les domaines comme la technologie. Dans le domaine des infrastructures, Roch Marc Christian Kaboré a tenu à rappeler qu’il y a eu des réalisations dans ce sens au profit des Hauts-Bassins même s’il reconnait qu’il faut améliorer pour rendre à Bobo son qualificatif de capitale économique. A ce titre d’ailleurs, selon ses explications, des projets ont piétiné face à l’urgence de revoir certaines prévisions pour renforcer le domaine de la sécurité à cause de la guerre terroriste.

A l’issue de la rencontre, le MPP et son candidat ont eu la promesse d’un « tako kélé », « un coup KO » que ce soit de la part des jeunes, des femmes voire l’ensemble des sensibilités de la région des Hauts-Bassins. Rendez-vous leur a d’ailleurs été donné à 15 h au stade Sangoulé Lamizana pour prouver cela, au cours du meeting de lancement officiel de campagne du parti.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *