Élection présidentielle : Zeph compte « sauver » le Burkina avec 17 995,23 milliards FCFA


0

Le candidat à l’élection présidentielle Zéphirin Diabré a présenté son projet de société, ce jeudi 5 novembre 2020 à Ouagadougou. Subdivisé en 4 grandes parties, son projet de société est intitulé « un nouveau départ pour sauver le Burkina Faso » est estimé à 17 995,23 milliards de FCFA.

Le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré a dévoilé son programme de société. Dans un document de 353 pages, le candidat a présenté sa vision pour le Burkina Faso de 2020-2025. Intitulé « un nouveau départ pour sauver le Burkina Faso », Zeph propose une nouvelle offre pour le pays.

“Nous ne sommes pas des vendeurs d’illusions, nous ne sommes pas non plus des charlatans..”

« Ce programme de développement économique et social est élaboré pour sauver le Burkina Faso. Notre projet est fondé sur une analyse des réalités du pays. Il est fondé sur les problèmes que vivent les populations. Nous avons observé et analysé le système politique et social de notre pays et son économie dans toutes ses dimensions. Afin d’identifier les maux qui minent notre pays en vue de proposer aux Burkinabè une offre viable pour faire du Burkina Faso un pays où il fait bon vivre. Nous ne sommes pas des vendeurs d’illusions, nous ne sommes pas non plus des charlatans. C’est pourquoi, nous avons pris le soin de faire un état des lieux des différents secteurs économiques de notre pays avant de proposer les actions et activités contenues dans notre programme », a insisté le président de l’UPC.

Le projet de société du candidat Zéphirin Diabré
Le projet de société du candidat Zéphirin DiabréLe projet de société du candidat Zéphirin Diabré
Le projet de société du candidat Zéphirin Diabré

Le projet de société du parti du Lion est subdivisé en quatre parties. La première partie du programme parle du modèle de gouvernance socio-politique envisagé.

« Un modèle de développement endogène centré sur nos besoins en comptant sur nos propres forces. Cela devra nous permettre, entre autres performances, de rehausser d’au moins 40% le revenu par tête d’habitant d’ici 2025 avec des taux de croissance à deux chiffres », a expliqué Zéphirin Diabré.

En plus, la 2e partie du programme est consacrée aux urgences et aux priorités du Burkina Faso. « Ces actions prioritaires consisteront à sauver le Burkina Faso du désastre sécuritaire », a souligné le candidat de l’UPC.

Lire également 👉Elections 2020 au Burkina : Zéphirin Diabré mijote un plan spécial de renaissance du Sahel

Ensuite, la 3e partie du programme met l’accent sur la croissance économique. A écouter Zeph, il envisage lancer une révolution agricole et industrielle. Enfin, la dernière partie indique le financement du programme. En effet, le coût global du programme de l’UPC est estimé à 17 995, 23 milliards de FCFA.

Cependant, le programme sera financé par la mobilisation des ressources à l’interne tout en maintenant la pression fiscale autour de 20%.

« Les ressources prévisionnelles restent dominées par les recettes fiscales qui représenteraient en moyenne plus de 70% des ressources ordinaires. Ainsi, les ressources ordinaires projetées pour les 5 ans (2020-2025) sont estimées à 15 610,23 milliards de FCFA. Par ailleurs, nous envisageons mobiliser, à travers les partenaires au développement, en moyenne 447 milliards de FCFA par an de 2021 à 2025 soit un montant cumulé de 2 385 milliards de FCFA dans la période sous revue. En outre, nous prévoyons lancer des emprunts obligataires sur le marché financier régional ou des emprunts sous formes d’actionnariat populaire pour soutenir l’effort de développement, en cas de besoin », a indiqué le candidat Zéphirin Diabré.

Jules César KABORE

Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *