Elections 2020 au Burkina Faso : Eddie Komboïgo promet jouer la carte de la négociation avec les groupes terroristes


0

Les membres du bureau politique du Congrès pour la démocratie et le progrès, accompagnés d’Eddie Komboïgo, le candidat du parti à la présidentielle, ont présenté de façon officielle le projet de société de leur champion ce samedi 31 octobre 2020.

Selon l’ancien Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, porte-parole à la conférence de presse de lancement du projet de société d’Eddie Komboïgo, l’engagement politique de leur candidat s’appuie sur une claire perception des jeux politiques, économiques et culturels du Burkina Faso.

« Le président Komboïgo se veut cependant être un homme de la rupture fondamentale, un homme qui s’inscrit dans la dynamique politique et sociale actuelle de notre pays, en particulier de sa jeunesse », a laissé entendre Luc Adolphe Tiao.

Dans son projet de société, explique Luc Tiao, Eddie Komboïgo organisera dès les premiers jours de son élection, un forum de réconciliation nationale « afin d’asseoir une gouvernance basée sur le pardon mutuel, l’acceptation de chacune et de chacun et de tous, dans un dialogue fécond ».

La sécurité

En ce qui concerne l’état de la nation qui constitue le point deux du projet de société du candidat du CDP, Eddie Komboïgo juge la situation actuelle du pays d’« extrêmement grave » sur tous les plans.

Sur le plan sécuritaire, Eddie Komboïgo compte rétablir l’intégrité du territoire et « assurer la protection permanente contre toute forme d’agression, d’occupation et de terreur ». A l’écouter, il sera question d’aller en négociation avec les groupes terroristes afin de les désarmer et de favoriser leur insertion sociale.

Le CDP s’engage. Dans les semaines qui suivent notre élection, vous n’allez pas entendre un coup de balles dans nos frontières. Parce que nous allons courageusement négocier avec les différentes forces du mal“, a conclu le candidat de CDP.

La relance économique

Egalement, sur le plan économique, le candidat du CDP promet de relancer l’activité économique sur les rails en vue de bâtir une économie « forte et prospère pour un développement humain durable ».« Sa vision  repose sur un Etat fort et stratège qui, tout en créant les conditions favorables à l’initiative privée, devra être à même d’impulser et de conduire le processus de développement dans l’équité et d’assurer une protection sociale et efficace à tous les Burkinabè », a indiqué Luc Tiao.

Pour ce qui est du secteur de la justice, l’ancien chef du gouvernement burkinabè indique que l’action de leur candidat sera d’orienter les politiques publiques de sorte à garantir l’indépendance du système judiciaire doté d’infrastructure et de moyens conséquents. «Afin de permettre au troisième pouvoir d’exercer ses missions constitutionnelles de manière diligente », a-t-il ajouté.

Concernant le chômage des jeunes, le candidat Komboïgo promet d’en faire son cheval de bataille. Sur la question, il proposera aux jeunes et aux chômeurs des formations sur des métiers de l’avenir notamment des Tics et de l’économie verte.

Willy SAGBE

Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *