Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso : Fin de formation pour 304 étudiants


0

L’Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) a organisé, le mardi 27 octobre 2020, la sortie officielle des étudiants de la 17e promotion, sous le parrainage de la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatoumata Sanon. Ils sont 304 étudiants à avoir reçu leurs parchemins en présence de patrons d’entreprises dans le domaine des énergies, des réseaux informatiques et des télécommunications.

La cuvée 2020 de l’Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) est forte de 304 lauréats, dont 212 techniciens supérieurs, 66 ingénieurs des travaux et 26 ingénieurs de conception spécialisés en électricité industrielle et énergies renouvelables, en réseaux informatiques et télécommunications, et en maintenance industrielle. Ce sont les chiffres présentés par le directeur général de l’ISGE-BF, Innocent Compaoré.

Le directeur général de l’ISGE-BF, Innocent Compaoré

Cette 17e promotion, baptisée « Dr Bachir Ismaël Ouédraogo », du nom du ministre de l’Energie du Burkina, a fait sa sortie officielle le mardi 27 octobre 2020. « Parcours de combattant, modèle pour la jeunesse », ce sont autant de qualités attribuées au ministre de l’Energie, et qui ont guidé le choix des étudiants dans le choix du nom de la promotion. En effet, selon les propres mots du ministre, le taux d’accès à l’électricité au Burkina Faso est passé de 18% en 2015 à 45% en 2020.

Le respirateur fabrique par Kevin et ses Camarades

Grâce au solaire qui permet de produire l’électricité à moindre coût, le Burkina Faso n’a plus besoin d’importer de l’énergie avec la Côte d’Ivoire et le Ghana. C’est pourquoi il a invité ses filleuls à avoir l’esprit de créativité, à travailler dur pour créer des entreprises à vocation panafricaine, voire internationale. « Si les Américains, les Chinois et les Indiens y arrivent, il n’y a pas moyen que nous aussi, nous n’y arrivons pas », a renchéri le ministre Bachir Ouédraogo.

Remise d’ordinateur à des majors par le Ministre Bachir Ouédraogo

Au cours de la cérémonie ponctuée d’allocutions et de prestations d’artistes, une remise symbolique de diplômes a été faite. Les majors des différentes promotions ont également reçu des prix d’excellence, composés d’ordinateurs et de gadgets. Cette cérémonie a aussi été l’occasion pour l’ISGE d’inaugurer son tout nouveau laboratoire des Systèmes électriques, construit sur financement de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), à hauteur de 250 millions de F CFA.

Le représentant des étudiants, Romaric Bationo

Des étudiants aux perspectives d’embauche promotrices

Le ministre Bachir Ouédraogo a profité de la présence des patrons d’entreprises publiques et privées pour obtenir des faveurs d’embauche et de stage pour quelques-uns de ces étudiants qui font leur sortie. Le directeur général de l’ISGE, Innocent Compaoré, a aussi souhaité associer les patrons d’entreprises à l’insertion professionnelle des étudiants sortants car, dit-il, « les diplômés de l’ISGE vous seront toujours d’une parfaite collaboration dans vos entreprises ». Le représentant des étudiants, Romaric Bationo, pour sa part, a montré qu’avec « la formation reçue à l’ISGE, nous sommes suffisamment outillés pour relever les défis liés à l’électricité et au numérique qui s’imposeront à nous et à notre pays ».

Les officiels visitent les installations dans le laboratoire des systèmes électrique

Des anciens étudiants et quelques nouveaux de l’institut sont déjà dans le domaine de l’entreprenariat. Dans une salle spécialement affrétée, ces derniers ont exposé le fruit de leur labeur. Lionel Kevin Nikiéma, avec plusieurs autres étudiants et professionnels, dont la majorité relèvent de l’ISGE-BF, ont fabriqué un respirateur suite à l’apparition du Covid-19 au Burkina Faso.

Selon lui, c’est un respirateur qui a réuni un certain nombre d’expertises pour répondre convenablement aux besoins du système de santé burkinabè. Ils sont nombreux, de ce prestigieux temple du savoir, à l’instar de Kevin Nikiéma et de ses acolytes, à faire tourner des entreprises. Selon Innocent Compaoré, en sortant d’ici, ils ont déjà les rudiments nécessaires pour faire valoir leurs compétences partout où ils seront.

Ancien premier ministre, Tertius Zongo, remet à un major de la deuxième année son diplôme

L’ISGE-BF a été créé en 2003. Il est le fruit d’un partenariat entre la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso et l’Ecole supérieure d’ingénieurs (ESIGELEC) de Rouen (France), pour répondre aux besoins des entreprises burkinabè. La cérémonie a connu la présence de Tertius Zongo, ancien Premier ministre du Burkina, du secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, Pr Mahamadou Sawadogo ; du président de la Chambre de commerce, Issaka Kargougou ; du directeur général de la Maison de l’entreprise, Lassina Ki.

Etienne Lankoandé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *