Bazoulé, commune rurale de Tanguin Dassouri : Les élèves auront un jardin pédagogique


0

L’association Art Tourisme et Développement (ARTOUDE) a mis en place un projet de jardin pédagogique au profit des élèves de Bazoulé. Le samedi 24 octobre 2020, les différents acteurs se sont rencontrés pour faire le point de l’état d’avancement de ce nouveau temple du savoir.

Un terrain de deux hectares et demi clôturé, un château d’eau installé, des plans prêts à l’emploi, c’est le constat visible qu’on peut faire du jardin pédagogique de Bazoulé. La mise en œuvre du projet se justifie par la volonté de l’association Artoudé et ses partenaires de mettre à la disposition des populations, des produits bios.

Pierre Michaillard de l’association ARTOUDE

Pour Pierre Michaillard de l’association ARTOUDE, l’avenir de la planète en dépend. A Bazoulé, c’est au lycée que l’expérience se mène. « On a choisi le lycée parce que le terrain n’a jamais été cultivé. Il n’y a pas de risque de pesticides. Ce terrain est latéritique. Il faut prouver qu’on peut refaire la terre en quelques années avec la méthode Zaï. On a la chance d’avoir de l’eau » justifie-t-il.

Le jardin sera divisé donc en deux parties. Une partie est réservée pour la culture maraichère. L’autre sera utilisé pour la culture des arbres fruitiers. 300 pieds de diverses espèces seront mis en terre. La particularité de ce projet est qu’il est mis en œuvre au bénéfice des élèves, collégiens et lycées du village. Cette action est réalisée pour leur permettre de faire des travaux pratiques et d’apprentissage. Les bénéficiaires sont déjà enthousiasmés.

Alassane Traoré, proviseur du Lycée de Bazoulé

Le proviseur du Lycée de Bazoulé Traore Alassane a laissé entendre que l’initiative est novatrice. Il est convaincu que cela va apporter aux élèves beaucoup de bien. « C’est un projet bio qui peut avoir une exploitation pédagogique avec nos professeurs de sciences de la vie et de la terre. Les retombés du projet peuvent considérablement améliorer la qualité de nos repas au niveau de nos cantines. D’autres aspects vont consister à vendre le surplus de la production pour renforcer les acquis sur le terrain » a-t-il soutenu.

Les élèves vont donc participer à travers le volet pédagogique. Sur le plan formation, le jardin a pour vocation d’initier les élèves de l’école primaire et du lycée de Bazoulé à la réalisation du compost, à la gestion d’un périmètre maraicher. Cela intéresse un certains nombre d’élèves qui le pratiquent déjà en famille. Ils auront donc un renforcement de leurs capacités.

Les différents acteurs impliqués dans le projet ont fait le point de l’avancement du projet

Pour faire du projet une réalité, ce sont plus de 98 millions de F CFA qui ont été mobilisés. Il a une durée de 3 ans. Après, les élèves et leurs parents pourront s’installer à leur compte pour appliquer les techniques apprises dans le cadre du jardin. En attendant les premiers fruits et légumes, ARTOUDE compte demander au ministère de l’Éducation, l’ouverture d’une classe C’ ou encore une classe d’agro écologie à Bazoulé.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *