Région du Sahel : Une Journée des communautés pour promouvoir l’inter culturalité et lutter contre la stigmatisation


0

Le consortium Union fraternelle des croyants de Dori–Solidar suisse, à la faveur du dialogue pour un « mieux vivre ensemble » pour la paix et la sécurité dans la région du Sahel, a organisé la deuxième journée régionale des communautés du sahel le 25 octobre 2020 à Dori. 20 communautés ont pris part à cette journée. L’ouverture des activités a aussi connu la présence des hauts commissaires des quatre provinces du sahel et les différents maires de la région. Elle a été présidée par le gouverneur de la région du Sahel.

Le consortium Union Fraternelle des Croyants de Dori–Solidar suisse dans le souci de contribuer à un changement qualitatif durable des rapports intercommunautaires, intra et interreligieux et avec l’Etat pour une cohésion sociale dans un environnement mieux sécurisé dans la région du Sahel, a organisé la 2e édition de la journée régionale des communautés du sahel. L’ouverture des activités a été lancée par le colonel major Salfo Kaboré gouverneur de la région du Sahel.

les plats aux crapaux etaient au rendez vous1

Les activités ont débuté par un thé débat sur le thème « promouvoir l’inter culturalité pour lutter contre la stigmatisation. » Ce thé débat a connu la présence des haut-commissaires des provinces du sahel, des maires des communes, les représentants des différentes communautés vivant au sahel et les leaders religieux et coutumiers. A cette occasion les participants ont eu des échanges directs avec le gouverneur du sahel sur le thème.

le partage du repas entre les communautés1

Après ce thé débat bien apprécié par les participants, c’est le défilé des 20 communautés vivant au Sahel sur le terrain dudal Jam de l’UFC Dori. Ces communautés sont entre autre les bissas, les peuls, les mossis, les bobos, les gourounsis, les communautés sous régionales que sont les Guinéens, les Togolais, les Ivoiriens, les Béninois (…). Ces différentes communautés ont aussi exposé leur savoir-faire culinaire à la libre dégustation gratuite des participants. Pour Paul François Ramdé, coordonnateur de l’UFC Dori, cette deuxième édition est incluse dans la mission que s’est assignée le consortium UFC Dori–Solidar suisse à travers le dialogue inclusif pour un mieux vivre ensemble.

les autorités regionales presentes au thé debat0

L’objectif recherché selon lui est de promouvoir la cohésion sociale, l’acceptation de l’autre et l’exploitation des différences comme des ressources d’enrichissement personnel. A l’en croire le fait de permettre à ces communautés de communier, d’interchanger les cultures va revigorer la cohésion et le vivre ensemble au sahel. Quant à l’organisation pratique de la journée, M. Ramdé affirme que celle-ci est une réussite car riche en enseignements. Le gouverneur de la région du sahel a demandé au consortium que cette journée des communautés soit désormais une semaine des communautés.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon

Correspondant Dori

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *