Sécurité routière au Burkina : Appels de phare de journalistes depuis Boromo


0

Le Réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso (ReJSER-BF) a organisé une journée de recueillement et de souvenir en mémoire des victimes d’accidents de la route ce samedi 24 octobre 2020 à Boromo.

Le ReJER-BF a organisé le 24 octobre 2020 une journée de recueillement sur la stèle érigée à Boromo en mémoire des victimes  de l’accident tragique qui a eu lieu en novembre 2008 faisant 69 morts.

Sous le thème « contre l’insécurité routière, mobilisons-nous », le réseau a saisi l’occasion pour interpeller les Burkinabè sur les accidents de la circulation.

Marcus Kouaman, président du Réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de la sécurité routière routière au Burkina Faso (ReJSER-BF), a souligné que les accidents de la circulation sont l’une des principales causes de mortalité des jeunes. Il est donc impératif d’interpeller tout un chacun à adopter des comportements responsables. « On prend toujours la route dans notre quotidien. De ce fait, il faut faire très attention et être prudent en circulation. Toujours observer les règles du code de la route, éviter les vitesses excessives et rouler avec sérénité », a-t-il rappelé.

Le président de la Fédération des associations pour la promotion de la sécurité routière (FAPSER), Léopold Kaboré, a salué l’accompagnement du gouvernement quant aux mesures prises entrant dans le cadre de la réduction des accidents mais aussi et surtout appeler à plus de fermeté dans l’application des textes.

La sensibilisation

Le maire de la commune de Boromo Adama Yao, tout en saluant la présence des journalistes et autorités pour parler de la sécurité routière, a interpellé la population afin d’avoir des attitudes responsables dans le cadre de la sécurité routière.

« Je voudrais profiter de l’occasion pour interpeller la population des Balé et de la commune de Boromo en particulier, surtout la frange jeune, à cultiver le civisme en matière de circulation routière afin que puissent être éradiquées les situations dramatiques liées à la route qui endeuillent chaque année de nombreuses familles », a-t-il dit.

Le maire a par ailleurs indiqué que la stèle a fait objet de vandalisme mais des mesures sont prises afin de restaurer la pancarte placée sur la stèle.

Le ministre de l’économie et des finances Lassané Kaboré, président de la cérémonie,   a indiqué que la vie est sacrée et la protéger est un devoir. « Ces actions visent à sensibiliser, à nous rappeler que quels que soient les moyens, nous devons chaque jour travailler à sensibiliser nos enfants quand ils sortent, à travailler nous-mêmes à être responsables et à donner l’exemple », a-t-il souligné.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24     

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *