Festival « Rendez-vous chez nous » : Unicef et ACMUR donnent du sourire aux élèves de Kaya


0

C’est parti depuis le 20 octobre 2020 et ce jusqu’au 23 octobre, le Festival « Rendez-vous chez nous » à Kaya dans la capitale régionale du Centre-Nord. 11e du genre, ce festival organisé par l’Association Art, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos Rues (ACMUR), avec l’appui de l’UNICEF, se tient cette année sous le thème : « Réinventer un monde digne des enfants dans le contexte de la COVID-19 ».

Les enfants sont ceux qui subissent de plein fouet la double crise (humanitaire et sanitaire) que vit le Burkina Faso. Leur montrer une autre facette de la vie, plus radieuse et gaie, c’est le pari que se sont fixé l’UNICEF et l’Association Art, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos Rues (ACMUR) à travers cette 11e édition du Festival « Rendez-vous chez nous » à Kaya, une des principales villes hôtes de personnes déplacées internes.

Ce festival qui se tient sous le thème : « Réinventer un monde digne des enfants dans le contexte de la COVID-19 », propose des activités pédagogiques de sensibilisation et des ateliers de création dans le domaine des arts vivants et des arts plastiques afin de donner aux enfants un espace d’expression dans le contexte des crises humanitaire et sanitaire qu’ils subissent ces derniers mois.

Lire aussi👉Burkina : « Rendez-vous chez nous » pour resserrer le tissu social

Pendant donc la durée du festival, les élèves des écoles communales A et C, centre A et B, Elharamaïni, ceux de l’école du site de déplacés de Boulé et de Koumkuili, vivront au rythme des spectacles de la troupe de ACMUR. Durant ces spectacles, des sketches portant sur la maladie à coronavirus ou encore le mariage précoce sont joués.


“Il faut que ces enfants sachent que malgré leur situation, nous sommes avec eux ” (Marcel Ouédraogo)

 « L’idée principale, c’est de sensibiliser sur le covid-19, le mariage forcé, sur les droits des enfants, mais derrière aussi, c’est un moment pour donner du sourire aux enfants », foi de Marcel Ouédraogo, administrateur du collectif ACMUR et coordonnateur du festival « Rendez-vous chez nous ».

« Le choix de Kaya n’est pas fortuit, c’est une ville qui accueille beaucoup de déplacés. Il faudrait aussi que ces enfants sachent que malgré la situation qu’ils vivent actuellement, nous sommes avec eux », poursuit Marcel Ouédraogo.

De l’avis du directeur de l’école Elharamaïni, Abdoul Karim Belemviré, ce festival est très important pour les enfants parce qu’en plus d’être un cadre de détente, il permet de les sensibiliser sur le COVID-19 et sur les mariages précoces.


Fresque murale à l’école Elharamaïni de Kaya

Le festival « Rendez-vous chez nous », c’est aussi des fresques murales. A l’occasion, un concours de dessin est organisé et les meilleurs élèves seront récompensées.

En marge de ce festival, les journalistes amenés par le Réseau Initiatives des Journalistes Africains pour la Coopération et le Développement (IJACOD), visiteront les actions réalisées par l’UNICEF à Kaya.

Maxime KABORE

Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *