Législatives 2020/UPC : « Au Kadiogo, la base a choisi des jeunes » (Ludovic Lallogo)


0

A l’approche des élections du 22 novembre, l’Union pour le Progrès et Changement (UPC) affûte ses armes pour aller à la conquête de l’électorat. Le lundi 19 octobre 2020, la section provinciale du Kadiogo a procédé à la présentation de ses candidats aux législatives.

Pour les législatives du 22 novembre, « c’est un commando de 5 maires qui va battre copieusement le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) dans la capitale », a soutenu Ludovic Lallogo, candidat de l’UPC/Kadiogo aux législatives.

Précisément, ce sont entre autres, Issouf Nikiema (maire de Komsilga et tête de liste); Balma Kibsa Albert; Tarpilga Jean-Fulbert; Raïnatou Sawadogo/ Ouédraogo (maire de l’arrondissement 3); Jean Nacoulma (maire de l’arrondissement 6), Ludovic Lallogo etc. qui représenteront le parti du lion pour le compte du Kadiogo aux législatives.

Et pour battre ses challengers, la section Kadiogo du parti du lion dit savoir compter sur l’engagement de la base qui a porté son choix sur ces différents candidats. Par ailleurs, c’était l’occasion pour le parti de revenir sur la démission de certains membres du parti à l’issue des primaires pour choisir les représentants du parti aux législatives de 2020.

« Au Kadiogo, la base a choisi des jeunes »

Selon le conférencier du jour, Ludovic Lallogo, conformément à une directive du parti, des primaires ont été organisées et Nathanaël Ouédraogo « a désisté pour sauver les apparences » alors qu’il était opposé au maire de Komsilga Issouf Nikiema.

A l’issue des primaires, le perdant, à en croire M. Lallogo a « prononcé un discours de fair-play et réaffirmé sa fidélité au parti et sa détermination à se battre pour que le président Zéphirin Diabré accède à Kossyam au soir du 22 novembre ». « Quel fut notre grand étonnement de voir Monsieur Nathanaël Ouédraogo et un groupe de 9 individus pourfendre l’UPC et traiter le président Diabré de tous les noms! » , s’est exclamé Ludovic Lallogo, avant de lancer qu’ « au Kadiogo, la base a choisi des jeunes ». Par ailleurs, « quelques personnes partent et des foules arrivent », s’est targué le conférencier, se félicitant de la centaine d’adhésion enregistrée par le parti cet après-midi.

Au sujet de Nathanaël Ouédraogo toujours, M. Lallogo a révélé qu’il était le « parrain des conseillers frondeurs de l’arrondissement 3 », prenant pour preuve la démission de ces derniers à la suite de celui-ci. Pire, l’UPC a démenti que Nathanaël Ouédraogo « n’a jamais été membre-fondateur » du parti, car n’ayant rejoint le parti que 2 ans après sa création.

Les candidats aux législatives présentés et les clarifications apportées, l’UPC/ Kadiogo dit poursuivre sereinement ses activités, annonçant d’ailleurs une tournée dans les 6 communes rurales et les 12 arrondissements.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *