Soutenance de thèse de doctorat : Kanfieni Estelle Nassouri s’intéresse au processus de formation des tas de sables


0

C’est sous le thème « Etude de modèles de formation de tas de sable et d’équations aux dérivées partielles non linéaires sous des conditions assez générales sur les données », que Kanfieni Estelle Alidiatou Koné/ Nassouri a présenté son travail pour l’obtention du grade de Docteur de l’Université Joseph Ki-Zerbo option Sciences appliquées spécialité, le samedi 17 octobre 2020. Les travaux, dont le ministre Stanislas Ouaro était le directeur de thèse, ont été vivement salués par le jury qui a décerné la mention très honorable à l’ensemble du travail.

Estelle Nassouri a expliqué que le travail, qu’elle a présenté, a porté sur deux thèmes. Le premier concerne d’une manière générale les matériaux granulaires sur les tas de sable. Un sujet qui peut être utile dans le domaine de l’environnement à lutter contre les désertifications, l’ensablement, etc. Le second porte sur les problèmes elliptiques non linéaires à puissances variables.

Dr Kanfieni Estelle Alidiatou Koné Nassouri, impétrante

« Sur ce second thème, c’est juste une étude théorique qui a été faite, mais elle a des domaines d’application qui sont la mécanique, l’acoustique et le traitement d’images » poursuit l’impétrante. Pour elle, le choix du thème est lié au fait qu’elle a toujours voulu appliquer les mathématiques à un domaine physique bien précis. « C’est un thème que le professeur m’a proposé et que j’ai trouvé très intéressant » précise-t-elle.

Le travail présenté par Estelle Nassouri est le fruit de quatre longues années de lutte acharnée, au côté d’un professeur qui a toujours su manager son calendrier pour l’accompagner, nonobstant sa fonction de ministre. C’est l’aboutissement de plusieurs journées de doute et d’hésitation pour l’étudiante et aussi pour l’encadreur, explique le Pr Stanislas Ouaro. « Lorsque vous travaillez sur des questions et qu’il n’y a pas de résultats, il y a des regards qui peuvent être accusateurs.

Les membres du jury. Derrière eux, le public venu assister à la soutenance

Mais lorsque les résultats sont bons comme c’est le cas aujourd’hui, on ne peut que s’en féliciter » poursuit Stanislas Ouaro qui dit accueillir avec joie la mention qu’a obtenue l’impétrante. Pour le professeur, les conséquences des dunes de sables sur le plan climatique, des transports, etc. sont énormes. L’objectif était donc de comprendre tout ce phénomène et, espère-t-il « après le contrôle, pourquoi pas travailler un jour à dévier les dunes de sable de leur destination ». Chose qui peut contribuer, selon lui, à protéger l’environnement et montrer aussi l’importance des mathématiques dans ces domaines.

Le professeur Stanislas Ouaro, encadreur de l’impétrante

Pour le président de jury, Alidou Touré, professeur de Mathématiques à l’Université Joseph Ki-Zerbo, c’est un travail riche et varié que l’impétrante a présenté au jury. Il explique qu’elle a voulu comprendre le phénomène de formation des tas de sables, les simuler sur le plan pratique et voir comment ça se constitue, quelles sont les contraintes et pouvoir travailler par la suite sur les questions des dunes de sables qui sont des formations successives de tas de sables.

Pr Alidou Touré, président du jury

« Ces résultats sont d’une importance scientifique, mathématique » affirme le Pr Alidou Touré, pour qui il est rare que dans les thèses on trouve une telle densité de travail. Il ajoute que le travail de l’impétrante a même fait l’objet de trois publications et beaucoup d’autres sont en attente. C’est pourquoi, il lui recommande de toujours poursuivre dans la même dynamique avec la même détermination.

Après critique, le travail de l’impétrante a été jugé recevable et le jury lui a décerné la mention très honorable. Une mention, selon le président du jury, qui est la plus grande des mentions décernées par l’Université Joseph Ki-Zerbo. Estelle Nassouri ambitionne de continuer la recherche avec d’autres sujets parce que, dit-elle, « c’est un domaine passionnant que j’ai toujours aimé ».

Etienne Lankoandé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *