Burkina Faso : PRO DIVE pour soigner le dialogue interreligieux dans le Sahel, le Nord et l’Est


0

L’atelier national de lancement officiel du projet de promotion du dialogue interreligieux et le vivre ensemble au Burkina Faso a eu lieu ce jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou. Ce consortium regroupe trois entités dont l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC), le centre diocésain de communication de Ouahigouya (CDC) et l’association pour le développement des communautés villageoises (ATDC) s’élève à plus de 643 millions de francs CFA et est financé par le royaume des pays bas.

Le Burkina Faso connait une crise sécuritaire depuis 2016, crise qui a des répercussions considérables sur la cohésion interreligieuse. C’est pour redorer le blason du vivre ensemble interreligieux et du dialogue social, qu’un consortium a été mis en place dans les régions  du Sahel, du Nord et de l’Est afin de mener des activités entrant dans le cadre de la promotion interreligieuse et de magnifier les différences sociales et religieuses.

Le projet PRO DIVE (promotion du dialogue interreligieux et du vivre-ensemble du Burkina Faso) s’exécutera sur une durée de 24 mois dans les trois régions citées plus haut, pour un coût de plus de 643 millions de F CFA.

Les régions de l’Est, du Sahel et du Nord mises en avant

Le représentant du ministre d’Etat en charge de la décentralisation, Régis Zougmoré, chargé de missions, a  confié que le choix de ces régions n’est pas anodin. Ce sont elles qui connaissent une fragilité sociale et il est important de faire un travail en amont dans ces régions. « Le Burkina Faso fait face depuis un certain temps à un contexte marqué par la multiplication d’incidences sécuritaires, des tensions sociales, des conflits intercommunautaires et les régions d’intervention du projet sont les plus touchées par ces phénomènes », a-t-il dit.

Le représentant du ministre a par ailleurs renchéri sur les axes visés par ce projet. Il a souligné l’importance de la période choisie pour cimenter la cohésion sociale qui se fait à l’orée des échéances électorales. Ce qui va constituer une base fertile pour permettre des élections apaisées dans ces régions. Il s’agit donc principalement « d’activer et de permettre le dialogue interreligieux(…), travailler à ce qu’il y ait encore ces échanges fructueux et ces pratiques coutumières qui existaient et qui confortaient le vivre ensemble soient encore de mise, l’encadrement et l’éducation à la paix ».

La religion doit rassembler et non diviser

Dans la même veine, le chargé d’affaires des Pays-Bas, Maarten Rusch, a relevé l’importance et la pertinence de ce projet. « Nous avons vu avec préoccupation que dans certaines régions, il y a des problèmes entre les différents groupes. Il y a un manque de dialogue. On veut promouvoir un renouvellement du dialogue interreligieux et intergénérationnel », a-t-il expliqué.



Pour Damien Kondé, vicaire général du diocèse de Dori, la religion devrait plutôt servir à renforcer la cohésion au sein de la cité. Selon lui, la religion ne devrait pas faire usage d’instrumentalisation des jeunes.

« La religion ne doit pas être un obstacle pour la fraternité. La religion doit plutôt amener les hommes à se retrouver, à fraterniser et à s’orienter vers Dieu et à travers ce projet PRO DIVE, nous voulons conscientiser et sensibiliser les jeunes surtout dans ce sens », a-t-il indiqué.  

François Paul Ramdé, coordonnateur de UFC Dori, chef de file du consortium en charge de ce projet,  a expliqué qu’il y a un certain nombre d’activités qui sont planifiées. « Des activités en termes de formation, de création de cadre de concertation, en termes de mobilisation de la jeunesse », a-t-il confié.

Du reste, le but de ce projet est d’unir les forces et magnifier les différences au sein des régions concernées.

Corine GUISSOU 

Burkina24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *