Burkina Faso : L’Université Thomas Sankara est née


0

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a inauguré l’Université Thomas Sankara ce jeudi 15 octobre 2020. 

13 ans après la création de l’université Ouaga 2,  les étudiants et le personnel ne sont plus des « Sans Domiciles Fixes » selon le président de l’Université Thomas Sankara. Les 27 000 étudiants ont désormais un cadre  pour recevoir les enseignements. « Ce fut un long et inlassable combat dans lequel nous avions toujours cru en la victoire et en ce rêve légitime que nourrit toute communauté à savoir « se retrouver chez soi », a exprimé le président de l’université Thomas Sankara, le Pr Ardjima Thiombiano.

Il a indiqué qu’ils « sont fiers de porter le nom du père de la révolution ». Au nom des bénéficiaires, il a reconnu le défi que revêt le baptême de l’université du nom de « cet homme qui a éveillé les consciences, forgé les esprits et tracé une vision inoxydable ».

« Nous avons choisi le nom Thomas Sankara pour que vous compreniez que l’adversité, la difficulté et la souffrance n’ont jamais été les ennemis de l’apprentissage. Vous vous complussiez à vous plaindre que rien ne va. Mais ce n’est pas en se plaignant que les choses peuvent changer. C’est dans un esprit constructif, positif tel que celui de Thomas Sankara que nous pensons que les choses changeront. Ayez la dignité, l’intégrité, l’amour de la vérité, la discipline, l’engagement et surtout le respect de Thomas Sankara »

Pr Alkassoum Maïga

Bâtie sur une superficie de 1 890 hectares, l’université Thomas Sankara accueille pour la présente rentrée environ 27 000 étudiants et a coûté plus de 30 milliards de francs CFA. En s’appuyant sur trois socles que sont le social, l’environnement et la lumière (connaissances), l’université Thomas Sankara se veut être un cadre qui allie modernisme, excellence, rigueur, valeurs culturelles et un cadre de vie environnemental propice.

Coïncidence de date ou planification, l’inauguration de l’université Thomas Sankara coïncide avec un jeudi comme le 15 octobre 1987. Et selon le ministre en charge de l’enseignement supérieur, le Pr Alkassoum Maïga, c’est un jeudi d’espérance qui succède à un jeudi noir. Avec des idéaux révolutionnaires, le capitaine Thomas Sankara avait convaincu et conquis le monde. Une situation qui pousse les autorités à appeler les étudiants à « mettre leurs activités en cohérence avec les principes de cet grand homme ».

Une tâche qui s’annonce ardue selon les propos du Pr Alkassoum Maïga. Une autre bataille  qu’il veut commencer est celle d’offrir des enseignements professionnalisants. « L’enseignement supérieur est une priorité nationale. Nous avons la mission de diversifier les offres de formations afin de rompre avec le cycle de formation des diplômés chômeurs », a-t-il indiqué. C’est une continuité de la vision du capitaine Thomas Sankara qu’ils entendent poursuivre ainsi.

La question du jugement

Du côté de la famille de l’ancien chef d’État, c’est avec fierté qu’on accueille le présent baptême. Pour elle, la lutte du capitaine Thomas Sankara doit continuer.

En marge de cette inauguration, le monde estudiantin a accueilli de nouveaux enseignants-chercheurs et des chercheurs nouvellement promus. Au nombre de 103, ces nouveaux promus sont composés de maitres assistants, de maitres conférenciers et de Professeurs titulaires. Devant la communauté estudiantine, ils se sont dits heureux d’intégrer ce cercle très restreint.

Revenant sur le cas du dossier en justice, le Premier ministre Christophe Dabiré a expliqué que « le temps de la justice n’est pas celui du justiciable ». Pour lui, la justice fait son travail et des acquis ont été engrangés.  « La justice fait son travail et nous sommes entrain de suivre le dossier. La justice va décider du temps où il va falloir pour ouvrir ce dossier et je pense que ce temps viendra tôt ou tard », a déclaré Christophe Joseph Marie Dabiré. Selon ses dires, il n’appartient pas au justiciable de forcer les choses.

Basile SAMA

Burkina 24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *