Élections 2020 : Le comité d’audit a commencé ses travaux


0

Des experts internationaux indépendants ont entamé un audit du fichier électoral du Burkina Faso ce mardi 13 octobre 2020 au siège de la commission électorale nationale indépendante (CENI) à Ouagadougou. Les résultats de cet audit seront rendus le 20 octobre 2020 à la CENI.

Une mission d’experts internationaux indépendants déployée par l’organisation internationale de la francophonie examinera le fichier électoral burkinabè. Cette délégation d’experts travaillera en collaboration avec des experts internationaux indépendants dont le travail a été reconnu par l’Union Africaine, l’Union Européenne et le système des Nations Unies.

Selon la CENI, les auditeurs ont pour mission d’évaluer à travers une démarche inclusive et transparente le fichier électoral burkinabè après la réalisation, des opérations d’enrôlement des électeurs, de centralisation et de consolidation des données sur le plan national.

Le chef de relation avec les experts, Cyril Kulenovic, expert électoral, explique : « nous allons commencer l’audit externe et indépendant du fichier électoral burkinabè, et pour cela une méthodologie est déjà en place. Un audit de fichier électoral est un travail qui est assez lourd parce qu’il doit aborder tous les sujets qui ont permis d’élaborer ce fichier électoral et d’en discuter pleinement en laissant la parole à tous les acteurs de s’exprimer et de poser des questions afin d’aboutir à un travail très transparent ».

Pour mener à bien cet audit, le comité sera composé de 22 personnes qui vont travailler en conclave à partir d’aujourd’hui jusqu’au 20 octobre 2020 afin d’aboutir à un rapport final le 21 octobre 2020 signé par toutes les parties prenantes.

Pour un travail transparent, 5 comités vont se réunir d’ici à lundi pour assurer une bonne examination des sujets qui ont servis à l’élaboration du fichier électoral. Parmi ces sujets qui seront examinés, il y a le cadre réglementaires, les questions opérationnelles et logistiques, les données, cadre juridique, le recrutement du personnel, les sanctions prononcées.

Pour le représentant de la majorité Me Bénéwendé Sankara, l’audit a été demandé par les acteurs clés du processus électoral. « C’est d’un commun accord que nous avons souscrit au code de bonne conduite et à la feuille de route qui a été déclinée pour permettre aux auditeurs de faire dans le comité des experts représentés par la configuration de la CENI à savoir la société civile, l’opposition et la majorité pour suivre tout le déroulé de l’audit».

Quant à l’opposition représentée par le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, la signature du document établit clairement la mission confiée à l’équipe des experts chargés de faire l’audit du fichier électoral et évoque des paramètres de bonne conduite. « C’est une étape décisive dans tout le cheminement que nous avons souhaité et revendiqué qui est d’avoir un fichier autour duquel il n’y a pas de contestation possible. Les gens pensent que l’opposition a exagéré en demandant celà. Non, nous l’avons fait quand on a vu que les forces de défense et de sécurité ont mené des opérations qui ont permis de mettre la main sur des convoits de personnes qui faisaient des enrôlements dans des zones où elles n’habitaient pas », a expliqué Zephirin Diabré.

Le rapport de l’audit sera remis le 21 octobre 2020 en présence de tous les acteurs impliqués.

Mireille Sandrine Bado

Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *