Education au Burkina : 113 complexes scolaires pour contribuer à résorber la problématique des classes sous paillotes


0

Recevoir le savoir dans des classes sous paillotes est désormais un vieux souvenir pour des milliers d’élèves de cinq régions du Burkina Faso. Grâce à l’appui financier de la Chine populaire, 113 complexes scolaires équipés ont pu être réalisés pour résoudre cette situation et améliorer les conditions d’apprentissage pour les élèves et de travail des enseignants. La remise officielle des infrastructures est intervenue ce 13 octobre 2020 à Mia, dans la commune de Arbolé.

C’est grâce à une subvention de 10 millions de dollars (environ 5 milliards de Fcfa) venant de la république populaire de Chine, que les 113 complexes scolaires ont pu voir le jour, avec pour but de normaliser les écoles sous paillotes. Initialement, ce sont 100 complexes scolaires équipés qui devaient être réalisés dans cinq régions du Burkina que sont sont la Boucle du mouhoun, les Hauts-Bassins, le Nord, le Plateau central et le Centre-Ouest. Mais grâce au taux de change du dollar au franc CFA et une gestion rigoureuse des ressources du projet, ce sont finalement 111 complexes qui ont pu être construits et deux complexes témoins financés par le budget de l’ambassade de Chine.


Ces infrastructures qui viennent améliorer l’accès des élèves à une éducation de qualité, comprennent chacune trois salles de classes équipées et électrifiées, un forage et deux blocs de latrines. « Au total, ce sont 339 classes sous paillotes qui ont été effacées dans les différentes régions du Burkina Faso », a laissé entendre le ministre Stanislas Ouaro.

Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale

Entre 2015 et 2020, ce sont au total 3 190 classes sous paillotes qui ont été resorbées sur un total de 4 353 répertoriées en 2015, soit un taux de 73,75%.

Selon Li Yan, ambassadeur de la république populaire de Chine au Burkina Faso, l’importance de l’éducation dans le processus de développement n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, son pays accompagne le Burkina Faso dans ses efforts pour offrir un meilleur cadre d’apprentissage aux enfants et un environnement de travail adapté aux enseignants. En plus d’aider à la construction des infrastructures, la Chine accompagnera chaque complexe avec des fournitures scolaires composées de 200 lampes solaires, de stylos, de 150 sacs d’écoliers.

Li Yan, ambassadeur de la république populaire de Chine au Burkina Faso

Afin de réduire les effectifs pléthoriques souvent à l’origine des classes sous paillotes, le ministre Stanislas Ouaro a annoncé que des classes seront construites pour décongestionner les écoles confrontées à cette situation. Il espère être accompagné dans ce nouveau projet par la Chine et d’autres partenaires au développement du Burkina Faso.

Armelle Ouedraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *