Solidarité : Le ministère de l’Education nationale offre des moyens roulants aux FDS


0

Afin d’apporter son soutien aux énormes sacrifices consentis par les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans leur intrépide combat contre le terrorisme, le ministre en charge de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, a remis à son collègue de la Défense nationale et des Anciens combattants, Chériff Sy, 204 motos, ce lundi 12 octobre 2020 à Ouagadougou.

D’une valeur estimée à plus de 91 millions de F CFA, ces moyens roulants sont le fruit d’une collecte de fonds réalisée par des élèves, des agents, des cadres et des partenaires du ministère de l’Education, au cours de l’année scolaire 2019-2020. Cet élan patriotique a permis de collecter la somme de 96 955 232 F CFA, à la date du 2 octobre 2020. Pour le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, ce geste de générosité à l’endroit des forces armées nationales est plein de bon sens.

Le matériel roulant.

« S’il y a poursuite des activités pédagogiques, c’est grâce aux FDS. Pour l’année scolaire 2018-2019, on a des convois de dépôt de sujets pour les examens qui ont été attaqués. Grâce au professionnalisme des FDS, cela n’a pas pu empêcher que les examens se passent et que nos matériels soient retirés. Pour cette année encore, ce sont eux qui nous ont aidés à déposer les sujets dans les différents centres de composition de notre pays, mais aussi de pouvoir convoyer et déposer des collègues présidents de jury et de sécuriser l’ensemble. Au-delà de cela, partout où les activités pédagogiques se passent normalement, c’est grâce à eux », a-t-il expliqué.

Le représentant des enfants a remercié le ministre Ouaro pour son engagement soutenu

C’est avec satisfaction que le ministre Ouaro a procédé, ce lundi 12 octobre 2020, à la remise officielle des moyens roulants. Il a relevé que les motos offertes permettront aux FDS d’être plus opérationnelles, plus mobiles et plus efficaces sur le terrain. La solidarité étant l’une des qualités les plus nobles de l’humanité, le département de l’éducation a élaboré un cours sur cette problématique et sur la citoyenneté, et, ce, avant la collecte des ressources dans les différentes classes. « Ce cours est dispensé par les enseignants avant d’appeler les élèves à la solidarité. Le personnel était aussi invité à la solidarité ainsi que le personnel du ministère et moi-même. Nous avons tous contribué. Malheureusement, le Covid-19 s’est invité. Ça a été interrompu. Une grande majorité des élèves n’ont pas pu contribuer. Je sais qu’aujourd’hui, ces élèves sont peut-être frustrés de n’avoir pas pu contribuer », a confié le ministre.

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Chériff Sy, satisfait de la dotation

Ces élèves qui n’ont pas pu apporter leur contribution pourront le faire dans les jours à venir. Le Conseil des ministres extraordinaire élargi, prévu pour les 23 et 24 octobre 2020, sera ainsi l’occasion de procéder au lancement de la deuxième opération. Le reliquat du montant collecté servira à l’entretien du compte trésor qui a été ouvert à cet effet. Le souhait du ministre de l’Education, c’est de pouvoir doter tous les corps de l’armée de moyens roulants en 2021, y compris certaines populations vulnérables. Cette cérémonie, visant à soutenir les FDS dans leur mission qui est celle de la défense de l’intégrité du Burkina Faso, était l’occasion pour le représentant de la jeunesse scolaire, Souleymane Kaboré, de réitérer leur engagement à bien travailler, en dépit du contexte sécuritaire difficile. Aussi, il a eu une pensée pieuse pour les victimes des attaques terroristes.

Photo de familles avec des élèves

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Chériff Sy, a aussi saisi cette opportunité pour remercier la jeunesse scolaire du Burkina Faso, le personnel du ministère et à tous les partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce geste. Par ailleurs, il a rassuré que le matériel sera utilisé à bon escient « Le combat pour la protection des élèves, des personnels enseignants et autres structures d’éducation sont une priorité pour nos forces », a-t-il dit.

Aïssata Laure G. Sidibé

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *