Lutte contre le VIH-SIDA et les IST : Les membres du CMLS-IST du MIABE outillés


0

Les membres du comité ministériel de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (CMLS-IST) du ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, et les coordonnateurs des communautés vivant au Burkina, étaient en formation du 07 au 09 octobre dernier à Bobo-Dioulasso. C’était à l’occasion d’un atelier organisé par ledit comité avec l’appui du Secrétariat permanent de la CNLS-IST.

L’objectif de la formation était de mettre les participants au bain de la lutte contre le SIDA et les IST. Et à terme, il leur reviendra de disséminer l’information auprès du public sur les questions actuelles liées à ces maladies. Trois jours durant donc, ils ont été outillés aux concepts liés au VIH/SIDA et les IST, au rôle et aux règles de fonctionnement des comités ministériels de lutte contre le Sida et les IST, ainsi qu’aux outils de planification et de suivi-évaluation du cadre stratégique de lutte contre le VIH / Sida et les IST.

Pour le ministre Paul Robert Tiendrébéogo de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, « La lutte contre le VIH-SIDA et les IST constitue un pan important aussi bien des priorités du Gouvernement que de certains de ses partenaires au développement ».

C’est pourquoi il est engagé aux côtés des membres du CMLS-IST de son département pour lutter contre ces fléaux qui mettent à mal le développement socio-économique des populations et partant de la nation toute entière. Il reste, d’ailleurs optimiste quant à la contribution de la cellule à l’atteinte de l’objectif des 90-90-90 fixé par l’ONUSIDA, c’est-à-dire « faire en sorte que d’ici à fin 2020, 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90% des personnes vivant avec le VIH soient sous traitement anti rétroviral et 90% des personnes vivant avec le VIH aient une charge virale nulle ».


Pour ce faire, le ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur peut compter sur un partenaire privilégié, le SP/CNLS-IST dont le représentant, le chef d’antenne régionale des Hauts-Bassins, Oumar Sanou, a rassuré le dernier né des CMLS-IST de sa disponibilité à l’accompagner. Un partenariat qui a plutôt bien démarré, puisque les formateurs ont été mis à la disposition du MIABE par le Secrétariat permanent de la CNLS-IST. Quant aux participants, ils ont pris l’engagement de capitaliser incessamment ce qu’ils ont appris afin de donner sens à la formation et surtout d’éviter par ricochet que la cellule sombre dans l’agonie comme certaines de ses devancières.

A noté que le comité ministériel de lutte contre le Sida et les IST du MIABE a été créé le 23 avril 2020 avec une cellule de pilotage composée de 10 membres, avec à sa tête le Secrétaire général du ministère.

La Direction de la Communication et de la presse ministérielle

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *