Forum de la jeunesse communale : Un cadre pour stimuler l’entrepreneuriat chez les jeunes bobolais


0

Le Conseil municipal de Bobo-Dioulasso organisera les 23 et 24 octobre 2020, la première édition du Forum de la jeunesse communale. Placée sous le thème « Jeunesse, entrepreneuriat et relance économique de Bobo-Dioulasso », cette rencontre sera un cadre pour stimuler l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes de la ville de Sya. En prélude à cet évènement, le maire Bourahima Fabéré Sanou était face aux professionnels de médias ce lundi 12 octobre 2020, afin de porter l’information à l’attention du public.

« Aujourd’hui, les gens voient en la jeunesse de Bobo-Dioulasso, une jeunesse qui passe son temps à boire du thé à longueur de journée. Et le manque d’emplois en est l’une des causes. Nous avons constaté également que les responsabilités sont partagées. C’est pourquoi, nous disons que même si nous n’avons pas la possibilité de donner de l’emplois à tous ces jeunes, nous pouvons les accompagner à travers des formations, afin qu’ils puissent s’installer dans le monde des affaires. D’où la création du cadre dénommé le Forum de la jeunesse communale », s’est justifié le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabéré Sanou.

Prévu pour se tenir les 23 et 24 octobre prochain, ce forum se veut un cadre de dialogue, de témoignages et de réflexion sur les préoccupations de la jeunesse bobolaise. Elle sera marquée par des communications et des séances de coaching en entrepreneuriat. Aussi, l’occasion sera donnée à la jeunesse de la ville de Sya, d’apporter ses critiques sur la politique communale.

Bourahima Fabéré Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso

En favorisant la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, le Conseil municipal veut contribuer à l’enrichissement de l’individu et de la collectivité. Car il estime qu’il faut la participation de la jeunesse dans le processus de développement économique de Bobo-Dioulasso. « Qui parle de développement économique parle de la participation des jeunes. La jeunesse occupe une place de choix dans notre programme de développement communal. Beaucoup de jeunes sont actuellement dans le secteur informel sans le minimum en matière de gestion d’entreprise. Nous voulons ainsi mettre à la disposition de ces jeunes, les b.a.-ba pour une bonne gestion de l’entreprise afin qu’ils puissent s’installer dans le monde des affaires. Cela est bénéfique pour la commune, car il contribue à réduire le chômage », a souligné l’édile.

En effet, l’emploi des jeunes reste un défi national et en particulier à Bobo-Dioulasso. Face à la capacité limitée du marché de travail pour offrir des possibilités d’emplois décents aux jeunes, il est nécessaire de promouvoir de nouvelles stratégies permettant aux jeunes de créer leurs emplois et contribuer positivement à l’économie de la société. L’entrepreneuriat est de plus en plus reconnu comme une stratégie clé pour libérer le potentiel productif et innovant des jeunes. C’est en cela que le Conseil municipal de Bobo-Dioulasso voit dans l’entrepreneuriat, une porte de sortie salutaire pour l’emploi des jeunes générations.

Romuald Dofini

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *