Altercation entre transporteurs et ministre : Les transporteurs s’expliquent


0

La Faitière Unique des Transporteurs Routiers du Burkina (FUTRB) a expliqué ce lundi 12 octobre 2020, lors d’une conférence de presse, l’altercation qui a eu lieu entre le ministre Dabilgou et les transporteurs à Ouagadougou.

C’est sur le thème « la gestion du fret (bon de chargement), état des lieux » que s’est tenue cette conférence de presse. L’objectif décliné est de prendre à témoin, l’opinion publique nationale et internationale sur plusieurs aspects à l’endroit du ministre des Transports, Vincent Dabilgou, selon le secrétaire général de la FUTRB, Bonaventure Kéré.

Il indique que « ces aspects s’articulent autour des attitudes divisionnistes à l’égard des acteurs du transport, et irrespectueuses des directives gouvernementales, du Ministre Dabilgou par rapport au fonctionnement de notre faitière unique des transporteurs routiers du Burkina, seule structure interlocutrice de l’administration publique et parapublique sur les questions relatives aux transports routiers du Burkina ». Il a également soulevé la volonté du Ministre d’ignorer à dessein les recommandations et conclusions du comité national de réflexion sur la problématique de la gestion du fret du Burkina créé et installé par le ministre lui-même par arrêté n°2018-042/MTMUSR/SG/DGTTM du 20 septembre 2018. Et enfin, la détermination du ministre Dabilgou à empêcher la mise en place de la FURTB qui devrait intervenir depuis mars 2019.

Création du Haut conseil

A l’en croire, les acteurs de la FURTB ont dû recourir au Premier ministre Christophe Dabiré pour permettre la mise en place de la FURTB le 23/02/2020. Et depuis cette création, le Ministre Dabilgou n’a eu de cesse d’empêcher le fonctionnement de la FURTB, malgré les félicitations du conseil des ministres du 26 février 2020 pour sa mise en place. « C’est ainsi qu’il est arrivé à créer une association dénommée Haut conseil des transporteurs du Burkina. Selon le Ministre d’Etat en charge de l’administration territoriale, il a signé malencontreusement le récépissé du Haut conseil des transporteurs routiers, propos tenus le 22 juin 2020 lors de la rencontre bipartite à la Primature »,  a-t-il expliqué.

Bonaventure Kéré a aussi rappelé que la mission de la FURTB est la défense des intérêts moraux, matériels, économiques et professionnels de ses membres. Ainsi, ce serait indécent d’empêcher la FUTRB d’être présente aux côtés de ces acteurs économiques indispensables qui œuvrent inlassablement pour le développement et le rayonnement du pays, a-t-il appuyé.

« De tous les départements ministériels, seul celui des transports continue à ignorer les directives d’unicité prônées par son excellence le Premier Ministre et les recommandations de la Banque Mondiale et autres partenaires au développement », est-il convaincu.

Pour terminé, le secrétaire général, Bonaventure Kéré a souligné que « la discorde du jour (9 octobre 2020) avec le Ministre Dabilgou est (liée à son) son refus d’impliquer les acteurs dans le processus de gestion du fret conformément à l’article 5 du décret 2020-0235/PRES/PM/MTMUSR/MCIA/MSECU/MINIFED/MIABE portant gestion du fret en provenance et à destination du Burkina Faso».

Une altercation a éclaté la semaine dernière entre acteurs des transports sur la question de la gestion du fret. Le gouvernement a prévu de se prononcer sur le sujet le 13 octobre 2020.

Latifatou PAFADNAM et Rabiatou ZABRE (stagiaires)

Burkina24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *