Burkina : « Les sentinelles de la démocratie » pour des élections apaisées


0

Le mouvement Les sentinelles de la démocratie a procédé au lancement officiel de ses activités ce dimanche 11 octobre 2020 à Ouagadougou. Le but de cette cérémonie est de rappeler les objectifs du mouvement.

Le mouvement Les sentinelles de la démocratie se veut être une organisation qui joue un rôle d’avant-gardiste, c’est-à-dire de veille citoyenne. « Nous entendons assurer une veille responsable au dessus de tout soupçon, de l’action publique et gouvernementale en vue de favoriser l’implémentation d’une gestion vertueuse des biens publics», annonce Sékou Sia Modeste, président national des sentinelles.

Le Président national, Sékou Sia Modeste…

En plus d’être une organisation de veille citoyenne, le mouvement se veut être un cadre d’émulation, de partage d’idées et d’expérience, de savoir-faire et être.

Selon le secrétaire général (SG), porte-parole du mouvement, Bossou Richmond Jean-Bosco, plusieurs activités seront menées pour la bonne gouvernance. « Dans le cadre du processus actuel, nous comptons mener une vaste campagne de sensibilisation car les élections à venir se veulent apaisées. Et celà nécessite qu’on échange et communique beaucoup avec l’ensemble de la population mais aussi avec les candidats en concurrence pour la présidence ainsi que les législatives ».

Les membres du mouvement se sont mobilisés à cette rencontre qui consacre le lancement de ses activités

Les responsables du mouvement rassurent l’opinion que leur mouvement est apolitique et qu’il n’a rien à avoir avec les élections. « Ce mouvement est né il y a 4 ans. C’est une idée qui a été mûrie et travaillée. Ce n’est pas forcément l’opportunité des élections que nous avons saisie mais on s’est dit que c’est maintenant où jamais. C’est le moment où on peut apporter beaucoup afin que ces élections qui seront certainement un peu brutales soient plutôt apaisées », explique le secrétaire général Bossou Richmond Jean-Bosco.

Le président a lancé un appel solennel pour le bon déroulement des élections de novembre 2020. Il faut rappeler que le mouvement compte plus de 14.000 adhérents et est présent dans les 13 régions du Burkina Faso.

Mireille Sandrine Bado
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *