Conditions de vie des personnes handicapées : Les acteurs de Dédougou formulent des doléances


0

Dans le cadre des préparatifs du forum national des personnes handicapées, la ministre Laurence Ilboudo a rencontré les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun. Les personnes handicapées ont présenté leurs doléances à leur ministre de tutelle. C’était ce vendredi 9 octobre 2020 à Dédougou.

En prélude au dialogue direct entre le Chef de l’Etat et les personnes handicapées prévu pour le 27 octobre 2020, les acteurs de la région du Boucle du Mouhoun ont présenté leurs doléances.

Tout comme dans les autres régions, les personnes handicapées ont formulé des doléances. Vincent de Paul Kondé, de la coordination régionale des personnes handicapées de la région de la Boucle du Mouhoun, a présenté les difficultés rencontrées dans la région.

la ministre Laurence Ilboudo a rencontré les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun
la ministre Laurence Ilboudo a rencontré les acteurs de la région de la Boucle du Mouhounla ministre Laurence Ilboudo a rencontré les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun
La ministre Laurence Ilboudo a rencontré les acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun

Il s’agit, entre autres, d’augmenter le nombre de microprojets au profit des personnes handicapées, d’agrandir la dotation en matériel de mobilité, une prise en charge scolaire des enfants handicapés, la construction d’un centre de formation professionnelle, assouplir les conditions d’obtention des cartes de validité.

Avant tout propos, la ministre en charge des personnes handicapées, Laurence Ilboudo, a rappelé que le handicap « n’est pas une fatalité ».

Concernant les doléances, elle a demandé de faire les statistiques et de déterminer les besoins spécifiques. Egalement, elle a promis de travailler à l’adaptation des manuels scolaires aux personnes handicapées et les centres de formations.

Lire également👉Koudougou : Les personnes handicapées exposent leurs doléances

Lors des échanges, des doléances spécifiques ont été présentées au ministre. Il s’agit, entre autres, de la disponibilité des produits pour les déficients mentaux.

« C’est pour cela nous voulons faire les fora régionaux pour adapter l’accompagnement du handicap. A la Boucle du Mouhoun nous avons beaucoup de doléances au niveau de la prise en charge des malades mentaux. Il était bon pour nous de regarder avec le ministère de la santé pour voir dans quelle mesure nous pouvons accompagner ce handicap qui est à la fois un problème de santé qui nécessite des médicaments. Si le malade mental est dans une famille vulnérable qui ne peut pas prendre en charge ses médicaments, il était bon que l’Etat vienne en appui à ses familles pour s’occuper de ces malades mentaux », a déclaré la ministre en charge de la solidarité.

En rappel, le thème du forum national des personnes handicapées est « protection et promotion des personnes handicapées dans un contexte de crise sécuritaire : défis et perspectives ».

Jules César KABORE

Burkina24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *