Burkina Faso : L’église catholique se dote d’un nouveau musée au sein de la cathédrale


0

L’ouverture du musée « Monseigneur Thévenoud »  de l’archidiocèse de Ouagadougou a eu lieu ce samedi 10 octobre 2020. Un musée à l’intérieur de la cathédrale qui, selon les précurseurs, est un lieu de pastorale et de catéchèse pour l’église diocésaine de Ouagadougou.

Projet mûri par l’église catholique, la réalisation de ce nouveau musée figure dans l’une des missions que s’est donnée la communauté catholique diocésaine. Sous l’instigation du comité de pilotage présidé par l’abbé Modeste Tapsoba, le musée « Monseigneur Thévenoud » est une réalité à Ouagadougou.

Pour le président du comité de pilotage, abbé Modeste Tapsoba, « ce musée est une œuvre commune, celle de vous tous(…). Ce musée catholique est votre œuvre à tous, et si jamais l’histoire devait lui reconnaitre quelque mérite, alors la gloire sera à Dieu et à vous l’honneur, parce que le comité qui se tient devant vous n’a fait que mettre ensemble, comme les éléments d’un puzzle, ce que vous avez donné en petits morceaux ici et là, au détour d’une rencontre, d’une suggestion ».

En outre, le cardinal Philipe Ouédraogo a salué l’initiative de ce musée. A écouter son propos, il est la concrétisation d’une histoire propre à l’église catholique. Il a indiqué que l’objectif de l’inauguration est de renouveler leur volonté ferme de reconstruire une histoire, et de faire le point du trésor humain et culturel dans toute leur sacralité. « Ce site en lui-même, regorge de symboles et vit de l’histoire qui a été matrice de tout le dénouement de la vie de l’Eglise du Burkina Faso », a-t-il dit.

« Le musée diocésain de Ouagadougou est le premier d’une communauté religieuse de notre pays »

Par ailleurs, le ministre de la culture Abdoul Karim Sango, représentant le Premier ministre, s’est réjoui de l’initiative de ce musée qui est une première au Burkina Faso et même dans la sous-région. Il a renouvelé son accompagnement et celui de son ministère dans les efforts de préservation du patrimoine culturel et artistique.

« Le musée diocésain de Ouagadougou est le premier d’une communauté religieuse de notre pays, et même de la sous-région. Cela est à relever et à féliciter. Son impact qu’il peut avoir sur Ouagadougou, voire le Burkina Faso est bien plus vaste que la simple création d’un espace flambant neuf, conçu afin de présenter une collection d’art », a-t-il relevé.

Le président de l’Assemblée nationale, patron de l’inauguration de ce musée, s’est lui-aussi réjoui de ce joyau qui profite à tout le Burkina Faso. Il a salué cette synergie d’actions qui a donné naissance à ce joyau. « Il était important pour nous d’être là ce matin pour qu’avec l’église catholique nous puissions couper ce ruban pour que ce musée puisse rester pour des générations et des générations », s’est-il exprimé.

Tout en saluant le caractère interreligieux et interculturel de cette célébration, le cardinal a affirmé que ce musée est « la modeste contribution de l’église au développement de la nation ».

Du reste, ce musée reste accessible à tous et son accès sera sanctionné d’une contribution volontaire des participants.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24

Source : Burkina24.com

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *