Mali : Le missionnaire italien Pier Luigi Maccali libéré


0

A travers un communiqué publié le jeudi 8 octobre 2020, le gouvernement malien a annoncé la libération de quatre otages détenus par les djihadistes au Mali dans la nuit du mercredi à jeudi. Parmi eux, e prêtre missionnaire italien Pier Luigi Maccalli. Le père Pier Luigi Maccalli, de la Société des missions africaines (SMA) avait été enlevé dans la nuit du 17 septembre 2018 à son domicile au Niger par huit djihadistes armés.

Deux ans presque jour pour jour après son enlèvement dans le Sud-Ouest du Niger, le père Pier Luigi Maccalli retrouve enfin la liberté. Le religieux, membre des Sociétés des missions africaines (SMA), était détenu par les djihadistes du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Gsim), du chef touareg malien Iyad Ag Ghaly. Trois de ses codétenus ont également été libérés dont l’humanitaire française Sophie Pétronin, l’opposant malien Soumaïla Cissé et un autre Italien, Nicola Chiacchio.

La joie à Niamey

Du côté de l’Archidiocèse de Niamey, c’est le maître mot, c’est la joie. En effet, le père Pier Luigi Maccalli, prêtre exerçait à la paroisse Saint-Esprit de Bomoanga, dans l’Archidiocèse de Niamey depuis plusieurs années. « En cette circonstance heureuse, nous rendons grâce à Dieu qui a exaucé nos humbles prières en faveur de la libération du père Pier Luigi. Nous saisissons aussi l’occasion pour exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui ont prié et contribué à cette libération, en particulier les autorités politiques de notre pays » a déclaré Mgr Laurent Lompo, Archevêque de Niamey, dans un communiqué en date du vendredi 9 octobre 2020.

Immense soulagement en Italie

L’annonce de sa libération a été vécue comme un immense soulagement en Italie. En effet, selon la déclaration du père Antonio Porcellato, supérieur général de la SMA sur Vatican News « C’est un homme habitué aussi à l’Afrique et à ses difficultés et donc au désert. En ces longs jours d’attente, je pense que la prière l’a soutenu, mais aussi le souvenir de la Bible, des psaumes et je pense qu’il a représenté une présence encourageante aussi pour les autres autour de lui ». Ainsi, chaque 17 du mois, le diocèse de Crema, d’où le père Pier Luigi Maccalli est originaire, dans le Nord de l’Italie, organisait une messe ou une veillée de prière à son intention. Cela toujours selon le père Antonio, pour montrer qu’ils n’ont jamais perdu espoir de le voir revenir vivant.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *