Insécurité au Sahel : Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin désormais libres


0

Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin sont libres depuis le jeudi 8 octobre 2020. L’information qui avait été classée, dans un premier temps, sous le registre de la rumeur, a été confirmée par plusieurs sources officielles en début d’après-midi.

L’opposant politique malien Soumaïla Cissé (70 ans) et l’humanitaire française Sophie Pétronin (75 ans), sont désormais libres de leurs mouvements. Après six mois de captivité pour le premier et quatre ans pour la seconde. Avec eux, deux autres otages italiens (le missionnaire Luigi Maccalli et Nicola Chiacchio). Les infortunés étaient otages du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM), dans le septentrion malien. Un groupe qui se réclame d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Cette libération a été rendue possible, grâce aux négociations entreprises par les autorités maliennes, avec les groupes terroristes ravisseurs. En échange, dit-on, de la libération de 200 prisonniers, dont de grands chefs djihadistes, une exigence des ravisseurs.

Soumaïla Cissé est président de L’Union pour la République et la Démocratie (URD), et chef de file de l’opposition malienne. Il a été enlevé le 25 mars 2020 par des hommes armés, en compagnie d’une dizaine d’autres personnes, en pleine campagne en vue des législatives dans son fief électoral de Niafunke, dans le nord du Mali. Son garde du corps avait alors succombé aux balles des ravisseurs. C’est en décembre 2016 que Sophie Pétronin, elle a été enlevée à Gao, où elle dirigeait un centre d’accueil pour orphelins.

Cette libération marque sans nul doute, une victoire d’étape pour les acteurs de la lutte contre le terrorisme au Sahel. Sophie Pétronin accueillie ce vendredi matin à l’aéroport militaire de Vélizy-Villacoublay en France par les premières autorités, le pays de De Gaule célèbre la libération de son dernier citoyen entre les mains des djihadistes.

Au mali, les acteurs politiques devront désormais composer avec Soumaïla Cissé, lui qui, même prisonnier des terroristes, a été plébiscité par les électeurs de son pays et maintenu leader de l’opposition sur les bords du Djoliba. Et la liesse populaire qui a accueilli sa libération est un signal fort.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *