Situation d’urgence : L’Unicef et ses partenaires veulent répondre efficacement à la crise de l’eau et de l’assainissement


0

La crise humanitaire que traverse le Burkina Faso affecte l’accès de certains Burkinabè aux services d’eau. Afin d’apporter une réponse adéquate à cette crise, l’Unicef et le ministère de l’Eau et de l’Assainissement ont rédigé un document contenant les orientations techniques pour les interventions en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement en situation d’urgence. La validation de ce document de référence est intervenue ce 8 octobre 2020 à Ouagadougou.

Le Burkina est confronté depuis 2016 à une situation d’urgence humanitaire, engendrée par la crise sécuritaire. Selon le CONASUR, on dénombre plus d’un million de personnes déplacées internes dans le pays, à la date du 8 août 2020. En matière d’eau et d’assainissement, ce sont environ 2,3 millions de personnes qui ont vu leur accès à ces services sociaux de base remis en cause. Les régions du Nord, du Centre-Nord, du Sahel, de l’Est et de la Boucle du Mouhoun sont les plus touchées par cette situation. Sur le terrain de l’aide humanitaire, les acteurs existants appliquent des normes différentes. Aussi, de nouveaux partenaires qui commencent leur intervention WASH au Burkina ont besoin d’orientations.


Pour ce faire, l’existence d’un document-cadre définissant clairement les normes et standards techniques, constitue la base de référence pour l’harmonisation des approches et le suivi de la qualité des interventions. Le processus d’élaboration dudit document, débuté depuis octobre 2019, a vu la participation de plusieurs structures et ONG telles que le ministère de l’Eau et de l’Assainissement et l’Unicef.

Alassane Soré, secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Assainissement

L’atelier de validation vient donc clore le processus de réflexion sur les orientations techniques pour les interventions en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement en situation d’urgence. Selon le secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, Alassane Soré, les normes et standards qui seront arrêtés dans ce document-cadre devraient permettre aux acteurs du WASH Cluster d’assurer aux populations cibles des services de qualité.

James Mugaju, représentant de l’Unicef

Pour le représentant de l’Unicef, James Mugaju, cet atelier va aussi permettre aux différents acteurs de cerner les paramètres, de fournir le point de référence qui permettra de valider les progrès et de trouver des solutions à travers les œuvres humanitaires.

Armelle Ouédraogo

Alicia Ouédraogo (Stagiaire)

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24


Like it? Share with your friends!

0

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *